Le lapin assoiffé de sang qui trucide les chevaliers de la Table Ronde dans Sacré Graal n'est pas une invention des Monty Python ; les manuscrits du Moyen-Âge regorgent d'enluminures qui mettent en scène des lapins ultra-violents. Pourquoi, vous demandez-vous, avides de nouvelles connaissances ? Eh bien : ces enluminures sont souvent des "drôleries", c'est-à-dire des fantaisies qui n'ont pas forcément de rapport avec le texte. Il est coutume d'y faire marcher le monde sur la tête - les puissants deviennent ridicules, les boloss superbes. Or, le lapin étant entre autres un symbole de couardise (=petite bestiole sans défense qui n'a d'autre stratégie de survie que de niquer à toute vitesse pour se reproduire, puis de prendre la fuite), il est logique qu'il se retrouve ici en position de force, à savater des chiens, brandir des haches et torturer des humains. 

lapin9

British Library. Add. 49622 f. 149v.

lapin1

Paris, Bibl. de la Sorbonne, ms. 0121, f. 023

lapin13

lapin2

British Library Yates Thompson 8 f. 294r

lapin3

Gorleston Psalter, England 14th century (British Library, Add 49622, fol. 13v)

lapin12

Gorleston Psalter, England 14th century (BL, Add 49622, fol. 119r)

lapin8

lapin4

Bodl. Lib. MS Douce 5

lapin5

Breviaire de Renaud/Marguerite de Bar, Metz ca. 1302-1305 (Verdun, Bibliothèque municipale, ms. 107, fol. 96v)

lapin10

(idem)

lapin11

(idem)

lapin7

lapin14

Beinecke Rare Book and Manuscript Library, MS 229, detail of f. 94v. Arthurian Romances [1) Le livre de Lancelot du Lac, part III. 2) La queste del Saint Graal. 3) La mort au Roy Artus.]. France, c.1275-1300

lapin15

lapin6

lapin16

 (Source)