orel2

Janvier 2050. Alors que les puristes en sont toujours à scander que le rap c'était mieux avant (avant les robots slammeurs, avant les battles de compliments, avant les tubes commerciaux inter-planétaires de Bébé Lil'Kim, croisement en éprouvette de Bébé Lilly et Lil'Kim), un homme résiste au défaitisme ambiant et continue, envers et contre les rageux, de pratiquer son art : Orelsan. Alors certes, l'inoubliable interprète de Saint-Valentin n'est plus de toute première fraîcheur, mais après trois tournées d'adieu, le voilà qui revient une fois de plus sur le devant de la scène avec un nouvel album centré sur les problèmes quotidiens d'un rappeur vieillissant mais qui n'a rien perdu de sa verve, notamment quand il dénonce les incivilités dans les transports en commun.
Pour ce nouvel épisode, nous retrouvons en studio la Cour des Miracles habituelle : Thomas VDB, fidèle à son poste d'animateur de bal, et les chroniqueurs Nicolas Berno, notre petit jeune plein de pep's qui renifle les tendances mieux qu'un cochon truffier (dans cet épisode : le hurtcore, musique de la douleur), Sophie-Marie Larrouy, belle comme un coeur dans sa chronique sur l'uberisation du cinéma, et Marie Klock, qui profite de sa tribune pour régler ses problèmes de couple.

Retrouvez également les épisodes avec Philippe KaterineNicole FerroniBérengère KriefOvidieKemarChilly Gonzales et Shy'm.