chip7

Les années 80 n'auraient pas été ce qu'elles étaient sans les Chippendales. L'idée de cette troupe de strip-teasers aux torses moulés par les anges et sur lesquels votre maman a vécu ses premiers émois sexuels nait en 1979. Après avoir racheté une vieille boîte de nuit à l'Ouest de Los Angeles, l'entrepreneur Somen Banerjee et son nouvel associé, Bruce Nahin, un étudiant en droit, décident d'y organiser des combats de lutte féminine dans la boue. Mais le business ne prend pas vraiment, et les soirées "Female Exotic Dancing Night" ne déchaînent pas non plus les foules. C'est là que le promoteur de boîtes de nuit et maquereau notoire Paul Snider a l'idée de génie : un spectacle de strip-tease masculin, dans une ambiance raffinée avec mobilier rococo dans le style de l'ébéniste Thomas Chippendale. Le club est renommé Chippendales, et la troupe de mâles à gros pecs recrutée parmi les plus beaux gosses de Venice Beach sera baptisée du même nom. C'est le chorégraphe Nick DeNoia (surnommé plus tard "le roi du strip") qui leur enseignera l'art subtil de l'effeuillage. Le succès est immédiat. Les Chippendales tournent à travers tout le pays et le concept s'exporte dans le monde entier. Du côté des fondateurs, tout va bien : en 1980, Paul Snider assassine sa compagne, la playmate Dorothy Stratten, au fusil de chasse, après l'avoir violée puis avoir abusé du cadavre, et se suicide dans la foulée. En 1987, après une série de dissensions, Somen Banerjee envoie un tueur à gage régler sauvagement son compte à Nick DeNoia. Le procès révèlera que Banerjee avait également prévu de faire éliminer Bruce Nahin ; le 23 octobre 1994, avant même la fin du procès, Somen Banerjee se pend dans sa cellule.

Une adaptation cinématographique de cette jolie fable est prévue de longue date, avec Ben Stiller dans le rôle de Nick DeNoia, et probablement Dev Patel dans le rôle du sympathique Somen Banerjee.

chip1

chip2

chip3

chip4

chip5

chip6

chip9

chip8

(Source)