jesushipster

Question : comment rendre à nouveau l’Eglise attractive pour les Millennials de la génération Snapchat ? Il y a quatre ans, les types du Diocèse Catholique de Brooklyn, constatant l’invasion massive d’hommes à barbes en bas de chez eux, lançaient une campagne pour promouvoir Jésus comme le premier des hipsters (ci-dessus). Plus récemment, l’Américain Tommy Tighe  inaugurait le compte Twitter Catholic Hipster, sur lequel il poste régulièrement des memes trop délires afin de promouvoir le "cool catholique" : "Saints stylés, prières oubliées, trucs chelous mais sacrés, pratiques traditionnelles oblitérées par les croyants mainstream.” Bonne nouvelle pour vous les hipsters catholiques : Catholic Hipster est maintenant devenu un livre, que vous pouvez vous procurer ici. 

9781594717079.jpg.x625_1