axl

L'Encyclopédie du Savoir Planétaire Total recèle nombre de petites cachettes savoureuses, l'une de nos sections préférées étant celle des Articles for deletion, où l'on débat à bâtons rompus de la pertinence et de l'éventuelle nécessité de supprimer tel ou tel article (à l'ordre du jour en ce 14 novembre, par exemple, les pages Wiki de l'Espoir FC de Mutimbuzi, de la Liste des années dans la télévision Croate ou encore de la chaîne de fast food polonaise Mr Hamburger). Dans l'un des obscurs recoins de Wikipédia se trouve également l'article List of music considered the worst (littéralement, "Liste des musiques considérées comme étant les pires"), où sont recensés avec rigueur et précision les chansons et les albums ayant été un jour qualifiés de "pires de tous les temps" par des critiques ou des médias. S'y esbaudissent avec joie : Rebecca Black (pour Friday), Nickelback (pour Rockstar), les Cheeky Girls (The Cheeky Song, n'oublions jamais), les Guns'n'Roses (pour tout l'album Chinese Democracy), mais aussi, plus surprenant, les Beatles (John Lennon lui-même trouvait Ob-La-Di Ob-La-Da "infecte"). Un régal à lire pour tout hater qui se respecte, et l'occasion également d'apprendre qu'en 1997 fut créée de toute pièce "La chanson la plus détestable", regroupant dans un seul morceau de 22 minutes tout ce qui peut se faire de pire en musique : des cornemuses, de la musique de cow-boys, une chanteuse d'opéra qui rappe, un choeur d'enfants invitant l'auditeur à aller faire ses courses au supermarché Walmart...
Wikipédia, source de perpétuel ravissement.

(Source)