betty1

En 1953, Bettie Page, impératrice des pin-ups et grande spécialiste ès effeuillage, faisait part au magazine Carnival de son érudition. Intitulé This is as far as you can go ("C'est jusque là que vous pouvez aller"), le dossier présentait les us et coutumes en matière de strip-tease dans différents états américains. En substance : 

- Au Kansas, il faut être recouverte des cuisses aux épaules, mais nul besoin pour cela d'utiliser une couverture pour chevaux. Pour une strip-teaseuse, il est vital de connaître les usages locaux.
- En Floride, il convient de se vêtir d'un soutien-gorge et d'une culotte. Ce qui se passe en été dans ces contrées n'est pas peu amusant.
- À New York, le maire a son mot à dire en toutes circonstances. En 1941, les déhanchés devaient se pratiquer de manière latérale et les filles ne pouvaient dévoiler qu'un seul sein pendant huit mesures. Maintenant, les filles font mieux de rester à la maison, auprès de leur protecteur.
- La Nouvelle Orléans est réputée pour son joyeux marché français ainsi que ses charmes de l'Ancien Continent. Elle est également réputée pour ce que vous voyez sur cette page. Aucun commentaire supplémentaire n'est nécessaire.
- Les Texans sont non seulement très pénible en ce qui concerne les règles vestimentaires, mais ils attendent également de leurs filles d'avoir 15cm de vêtements autour des hanches. Les visiteuses sont priées de respecter ces standards.
- La Californie est le lieu où les petites filles deviennent de grandes stars de cinéma. Certaines d'entre elles échouent dans les clubs de strip-tease, où elles sont autorisées à tout enlever sauf leur soutien-gorge et leur culotte. Le code Breen (code de censure du cinéma en vigueur à l'époque à Hollywood, ndlr) s'en contrefiche.

betty2

betty3

(Source)