deathlist

Tandis que vous faisiez gentiment votre liste de bonnes résolutions pour 2018, des sites classaient les célébrités selon la probabilité de leur mort prochaine. Qui de Benoit XVI, Stan Lee ou Aznavour va rejoindre Johnny Hallyday en premier ? Entrez dans le monde obscur des deathlists. 

Pour la nouvelle année, les sites de pronostics de décès de stars turbinent pour livrer leurs sinistres classements des personnalités les plus susceptibles de clamser en 2018. Une sorte de turf version macabre où l’on remplace les chevaux par des peoples et où personne ne gagne vraiment.  Si les sites de ce genre se sont multipliés récemment (Ranker, The Dead Pool), c’est l’équipe de Deathlist qui tire son épingle du jeu par sa longévité : plus de 30 ans de mauvaises augures. Ce qui n’était qu’un jeu inventé en 1986 dans un bar de Coventry par quelques potes éméchés après la mort de Cary Grant s’est transformé en pseudo-science avec des règles bien précises.

death

Pour qu’un candidat entre dans le Top 50 des gens dont on estime qu’ils peuvent crever la gueule ouverte sans que cela nous choque outre-mesure, les « experts » de Deathlist examinent son âge, son état de santé et les avis le concernant dans les forums du site. Car oui, une communauté de charognards 2.0 spécule toute l’année sur le trépas des grands de ce monde et gagne des points selon la justesse de leurs prédictions. Les chers petits anges. Deux critères sont indispensables pour intégrer le club des morts-vivants : être assez connu pour que sa disparition soit couverte par les médias britanniques (donc impossible de voter pour Grégoire ou Christophe Maé) et ne pas être célèbre uniquement parce que l’on va mourir bientôt (donc pas la peine de mettre en scène votre suicide sur Facebook Live pour rafler la première place). Enfin, seulement 25 personnes de la liste de l’année dernière peuvent être reconduites.
kirk douglas is a zombie

Sans surprise, c’est Kirk Douglas, qui vient de fêter ses 101 ans, qui truste la tête du classement. Un classement qu’il occupe depuis la seizième année consécutive. Espérons qu’en 2018, encore, l’acteur de Spartacus sauve sa peau au mépris des probabilités. Derrière le favori, ils sont nombreux à miser sur le fait que Stan Lee (13ème) ne fera bientôt plus de caméos dans les blockbusters Marvel et que Sean Connery (38ème), qui a joué 007 dans On ne Vit que Deux Fois, ne passera pas l’hiver. Côté Français, on n’est pas en reste. Le couturier Pierre Cardin (12ème) est vivement attendu chez St Pierre ainsi que l’inusable Charles Aznavour (26ème). Les soit-disants experts nécrologues parient également sur le « Au revoir » final de l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing (32ème).

 Ce qui est plus flippant, c’est qu’en 2017 la Deathlist a battu son record de fiabilité : 17 prédictions se sont avérées exactes ! Parmi les malheureux élus, on trouve Hugh Hefner, Jerry Lewis, David Rockefeller ou encore Fats Domino. On croise les doigts pour les lauréats 2018, même si, clairement, certaines disparitions nous peineraient moins que d’autres. C’est notamment le cas de l’ancien dictateur égyptien Hosni Mubarak ou du Prince Philip, le boyfriend de la reine Elisabeth II, décrit par Deathlist comme un « casual racist ». Là, on est face à un cinquième dan des vannes ultra-gênantes qui a demandé le 31 décembre dernier si un barbu présent dans la foule était un terroriste ET qui avait déclaré à des étudiants britanniques en Chine :  « Ne restez pas trop long­temps, sinon vous allez avoir des yeux bridés ». Laissons la nature faire son travail. Pour jeter un oeil à la liste complète, c'est ici