hairwarspimp

Fin des années 80 à Détroit, David Humphries, qui se produit derrière les platines sous le surnom exquis de DJ Hump the Grinder (que l'on pourrait traduire par "baise le broyeur"), décide de donner un coup de pouce à tous ses potes coiffeurs. Car à l'époque, l'industrie automobile, la mère nourricière de la Motor City, se casse méchamment la gueule. Pas mal d'ouvriers se reconvertissent alors dans l'art capillaire. Quand Humphries lance le premier concours Exotic Hair Night où les modèles des salons défilent devant la piste de danse, les franges et les bigoudis sont à l'honneur. Sauf que depuis, le niveau de la compétition, rebaptisée Hair Wars, s'est un chouïa emballée. Bienvenue au pays des pecous à quatre étages, des mises en plis plus audacieuses que le carnaval de Tijuana, un live de Funkadelic et le salon du tuning réunis. Lady Gaga est fan de l'évènement et le MoMa a organisé une édition spéciale de Hair Wars en son sein. Et oui, oubliez Hirst et compagnie, le futur de l'art contemporain est là. Plus d'infos sur cette histoire soyeuse ici.

hairwars1

hairwarscoke

hairwarslast