venice3

Pour George Orwell, nous aurions sombré dans une société de la surveillance généralisée en 1984. Mais même le plus paranoïaque des écrivains de science-fiction ne pouvait imaginer l’horreur réelle qui s'est abattue sur les années 80, décennie de la frime, de la thune, du lycra et du bodybuilding. Et aucun endroit n’a mieux incarné l’esprit (dégénéré) du temps que Venice Beach. Un lieu détonnant où se rencontraient artistes, prédicateurs, skateurs, fans de rollers et culturistes au corps huilé (Schwarzie y a fait ses premières armes avant de faire du cinéma), et immortalisé par le célèbre photographe brésilien Claudio EdingerInstantanés d'une époque placée sous le signe de la classe et de la sobriété.

venice

venice4

venice5

venicechic3

venicechic

venicechic2