Recherche

Lèche Vitrines

Peltag: Courrier du Lundi - Bras Armé

Lundi, 21 Décembre 2009

" Bonjour,
Je m'appelle Anne-Marie, j'ai 37 ans, et je suis chef de produit dans un grand groupe de la cosmétique française. J'ai entendu parlé de la Peltag par une de mes jeunes collègues 'branchées' qui travaille au département fixants/gels/laques pour cheveux. Vous savez, moi, je ne suis pas branchée, mais j'aime bien flâner dans les magasins et souvent je vois des choses qui me plaisent, mais que je n'achète pas parce que je n'assume pas toujours les vêtements très excentriques. Cependant, j'ai vu un très joli manteau en patchwork chez Desigual samedi dernier, et je me disais que j'allais sauter le pas : qu'en pensez-vous ? C'est coloré certes, mais c'est un bon moyen d'introduire un peu de fantaisie à mon tailleur, non ? Merci pour votre réponse et bonne continuation."



Chère Anne-Marie,
Mon premier conseil pour vous est de commencer une thérapie. Non mais vraiment si à 37 ans vous n'êtes pas capable d'assumer de porter des vêtements qui vous plaisent, qu'est-ce que je peux encore faire pour vous ? J'imagine même pas l'angoisse à propos de la ménopause ou des seins qui tombent.
En plus, vous venez frapper à MA porte, me faire chier CHEZ MOI  pour me poser une question DE MERDE concernant un des pires DON'T de la galaxie, donc ne vous étonnez pas si vous récoltez un tombereau d'insultes pour seule réponse. Oui, je suis vénère, chère Anne-Marie. Venère, ça veut dire E-NER-VEE, vieille peau.
Cela dit, j'ai aussi remarqué depuis le début de l'hiver une recrudescence des manteaux en laine façon patchwork, avec plein de couleurs et des bouts de tissus ethniques collés dessus. Je ne voulais pas en parler, ok, parce que ça me donne envie de rendre, mais vous m'y obligez, alors voilà votre réponse, chère Anne-Marie.
Tout d'abord, pour que tout le monde sache de quoi on parle, une petite phase descriptive : on parle ici de manteaux longs, souvent en laine, assez colorés (à base de violet, rouge, orange, marron, vert), forme trapèze, agrémentés de morceaux de tissus divers (bouts de soie sauvage avec les bords effilochés, bouts de tissus ethniques découpés en rond), gros boutons en bois ou en nacre (l'illustration est parlante, je pense qu'on peut arrêter là).
Souvent, les usagers qui portent un tel manteau infâme (surreprésentés parmi la catégorie des institutrices à lunettes carrées, anciennes jahjah vaguement alter) trouvent pertinent de l'assortir d'une écharpe en soie turquoise incrustée de petits miroirs, et d'un bonnet en laine bouillie gris un peu pointue évoquant la forme d'une spirale.
Ces mêmes usagers s'approvisionnent dans des ateliers de créateurs artisanaux (où on peut aussi acheter des mobiles fait avec des bouchons ou des cendriers en  cannettes de Kro de récup) ou dans des boutiques comme DESIGUAL. Je ne vous cache pas qu'une frange radicale des agents de la Peltag  évoque régulièrement la possibilité d'avoir recours à des actes terroristes pour détruire un à un les points de ventes de cette marque, mais des innocents pourraient périr et nous nous en tiendrons donc aux actions légales.
Donc je pense que vous avez compris mon conseil, chère Anne-Marie : allez plutôt vous acheter un manteau noir chez Zara, et foutez-moi la paix.
Sur ce, la Peltag vous souhaite de passez d'excellentes fêtes de fin d'année, ainsi qu'à vos proches. Bien cordialement.

 

Par shiningrubis***
 
La Peltag, police européenne du look, de la tendance et de l'avant-garde, répond à vos questions look tous les lundis dans Brain Magazine. Ecrivez à votre agent de liaison à [email protected] : vous aurez peut-être la chance de voir votre courrier publié dans ces pages web ! Et prenez connaissance des avis et directives de la Peltag sur peltag.blogspot.com.



Articles du même auteur


Articles relatifs :

Kulte Collection automne/hiver

Jambes de Sirène

Introducing Selena Gomez, styliste


Commentaires

Les commentaires sont modérés.
  • Julia - Mardi, 24 Janvier 2012

    Sublime fake

  • patshanga - Lundi, 28 Décembre 2009

    t'as la coupe à Sophie Davant....

  • Jacques Low - Mercredi, 23 Décembre 2009

    LOLOLOLOLOL ON ECRIT COMME DES FILLES DE 13 ANS EN 2005.

  • Anet - Mardi, 22 Décembre 2009

    je millième degré. tu Lajoie Rabajoie. XPTDR

  • f7o - Mardi, 22 Décembre 2009

    Au nom de la police de l'expression écrite je DON'T ta première phrase. Et tu peux fully disagree. Ptdr.

  • shiningrubis*** - Mardi, 22 Décembre 2009

    que dans le même genre, on fout aussi le feu à tous les points de ventes de chaussures Irregular choice et à tous les Custo Barcelona de la terre. Merci.

  • Bonnie - Mardi, 22 Décembre 2009

    En plus, ça coûte un bras, ces horreurs.

  • Anet - Lundi, 21 Décembre 2009

    Mdr shining, trop des barres ta réponse, et surtout je totally agree. Desigual et Custo c'est interdit. Encore plus pour un manteau. Anne-marie, tu devrais faire passer ton grain de folie dans une paire de chaussure marrante ( type annabel winship hein, pas campers ou naturalista).

  • Lilie - Lundi, 21 Décembre 2009

    ...rrrrr ! Et sinon Desigual au feu ok !

  • Oui - Lundi, 21 Décembre 2009

    c'est marrant, je n'arrête pas de voir ce genre de manteaux dans la rue (et les "porteuses" vont de 20 à 60 ans...) et je me dis à chaque fois "mais euh, pourquoi ?"

  • Damien - Lundi, 21 Décembre 2009

    http://tinyurl.com/y9ennue

  • Gui Jean - Lundi, 21 Décembre 2009

    de danser contre un poteau en club ? , je veux dire par là, c'est don't de faire ce mouvement que toute les femmes font des qu'il y a un peu de musique en boite , c'est a dire , descendre le long de la barre...

  • thanks - Lundi, 21 Décembre 2009

    pour le fou rire.

Nom :

Email :

Titre :

Message :

Êtes-vous un robot ?

(vérification: oui ou non)

derniers articles plus populaires