Union House Paris-Banlieue - 18 mars

1. Union House Paris Banlieue

La Union House Paris Banlieue lance un appel aux habitants du Grand Paris. Ceux qui n’ont pas peur de prendre le RER D en partance de Garges Sarcelles pour faire leur heure et demie de trajet, taper du pied une soirée entière durant et faire le trajet retour sans broncher. À la barre de la barque Petit Bain ce samedi, moins d’une dizaine de DJ qu’on aime (Puzupuzu ou Pasteur Charles, représentant de Mon Cul Est Une Autoroute Du Soleil, pour ne citer qu’eux) pour un B2B2B2B2B2B2B2B2B2B2B2B2B2B. Enfin vous voyez l’idée quoi. La soirée est gratuite avant une heure, mais si vous êtes le genre de tanches à bien trop se bourrer la gueule pour finalement arriver à 4h du mat’, on a des invitations pour vous.

Brain vous invite si vous êtes ce genre de personne, alors prouvez-le nous par mail à [email protected], avec nom et prénom et en objet «Union House Paris Banlieue».

 

Poni Hoax - 22 mars

2. Poni Hoax

Poni Hoax, baroudeurs de la scène française indépendante, ont sorti le 3 février dernier Tropical Suite dont on vous racontait les secrets la veille. Tiens, d’ailleurs, ce nouvel album, tant qu’on en parle, c’est pour lui que Poni Hoax organise un concert, non ? Oui, voilà, c’est une release party, une fête de parution en français dans le texte, c’est comme ça que ça s’appelle. Une release party qui tombe un bon mois après la sortie de l’album donc. Habile.

On a des invitations à vous filer pour un concert complet de chez complet. Envoyez votre meilleur jeu de mot avec «Ker» (de Nicolas Ker) dedans à [email protected] avec nom et prénom et en objet «Poni Hoax Trabendo».

 

Etienne Jaumet Meets Romain Turzi - 23 mars

3. Etienne Jaumet Romain Turzi

D’un côté, Etienne Jaumet, touche-à-tout de notre patrimoine musical français depuis deux bonnes décennies, membre de Zombie Zombie, multi-instrumentiste, etc., etc. De l’autre, Turzi, Romain de son prénom, touche-à-tout de notre milieu underground français depuis lui aussi plus de dix ans, . Mais ne comptez pas sur nous pour vous donner des mots-clés de genres musicaux, on aurait une chance sur deux de se planter. «Touche-à-tout», ça suffira. En tout cas, à l’image de ce gosse ci-dessus, c’est avec des prismes luminescents dans les yeux que vous irez les voir, croyez-nous.

Encore faut-il que vous gagnez les places que l’on met en jeu. Elles sont à vous si vous nous donnez les effets d’un double rainbow sur la santé humaine. Envoyez votre réponse à [email protected] avec nom et prénom et en objet «Etienne Jaumet Meets Romain Turzi».

 

Die Selektion - 23 mars

6. Die Selektion

Amis du sang, des larmes, de sueur, de potards tournés jusqu’à 11, de caves industrielles en banlieues berlinoise mal éclairées, de chants en allemand, de snares vicelards, de kicks [placez-ici votre antonyme préféré du mot «doux»], mais aussi d’exaltation collective, d’amour brutal, de dérapages contrôlés vers du hardcore, et de tout un tas d’autres choses qui font de vous des êtres formidables : soyez les bienvenus au Point Éphémère le 23 mars.

Brain vous invite si vous nous dites qui est-ce que vous préférez : votre papa ou votre maman ? Envoyez votre réponse à [email protected]r avec nom et prénom et en objet «Die Selektion». 

 

C.C Party - 24 mars

4. C.C Party

La C.C party, cette biennale des nostalgiques des 90’s, cette amicale des bouffeurs de beat, ce rencard à club ouvert des inconditionnels kiffeurs de dancefloor... Bref, elle est de retour. Une fois de plus, le Klub accueillera la belle bande pour un minuit-6 heures avec deux salles, deux ambiances : hip-hop et RnB old school d'un côté ou indie pop et electro rock pour ceux qui vivent dans le présent.

On a des places à vous faire gagner si vous nous dites comment twerker. Après des heures de tentatives, on botte toujours en touche. Envoyez vos conseils à [email protected] avec nom et prénom et en objet «C.C Party #21».

 

Festival Ind’hip’hop - Du 30 mars au 4 avril

5. Indhiphop

Strasbourgeoises, Strasbourgeois, vu le peu de fois où l’on établit des partenariats dans votre chère région, vous avez intérêt de participer à celui-ci. Le Festival Ind’hip’hop, en plus d’avoir un nom qui lui sied à ravir, va entamer sa 6ème édition avec une nouvelle fournée de rappeurs aux flows habiles, aux productions grisantes et aux paroles pas toujours compréhensibles. Et parce que le rap, c'est bien mais qu'il n'y a pas que ça dans la vie, vous aurez aussi droit à une battle de beatmakers, de riders en skate et BMX et... un tournois de balle au prisonnier. Souvenez-vous, le hip-hop est avant tout un état d'esprit.

Si vous n’êtes pas Strasbourgeois, ce bon plan vous êtes aussi adressé. Envoyez «voyance» à [email protected] avec nom, prénom et en objet «Festival Ind’hip’hop». De vrais magiciens vaudous embauchés par la rédaction vous dirons si oui ou non vous avez gagné.