Le morceau préféré au monde, ou presque, de Dave Glimmer : 

 

Pierre Henry - Psyché Rock

 

Explications : 

"Ce n'était pas évident de choisir mon morceau préféré entre tous, il y a tant de morceaux formidables dans le monde qu'il est très difficile d'en favoriser un plus qu'un autre. Mais en ce moment, mon morceau favori est de nouveau le Psyché Rock de Pierre Henry. Quand j'ai commencé à mixer, autour du milieu des années 80, j'incluais ce morceau tout le temps dans mes sets. Depuis lors, je n'ai pas arrêté de le ressortir, de l'enlever, de le remettre dans mes sets, puis de l'enlever encore... Mais rien que ce week-end, je l'ai joué une fois de plus, après l'avoir laissé de côté pendant à peu près trois ans ; et quel trip de l'entendre à nouveau résonner entre les murs d'un club... un truc de fou ! Cet morceau a presque 50 ans, et d'autant que je puisse en juger, personne n'a jamais réussi à créer quelque chose de similaire. Cet enregistrement a un son vraiment unique, toujours aussi frais, toujours aussi novateur - et pourtant, c'est vraiment un très, très vieux morceau. Il fait se fusionner le rock'n'roll traditionnel des années soixante avec des effets électroniques futuristes. Il est né d'une collaboration entre Pierre Henry, bien connu pour ses "musiques concrètes" et Michel Colombier, un projet qu'ils avaient baptisé "Les Jerks Electroniques". Ils ont produit une série de morceaux et de compositions originales expressément pensées pour accompagner la Messe Pour Le Temps Présent, ce célèbre ballet de 1967 chorégraphié par Maurice Béjart. L'album éponyme qui est sorti juste après comportait le formidable morceau qui nous occupe. Mais cet album est blindé d'autres pépites complètement folles et inclassables, il vaut vraiment le coup de s'y intéresser dans son ensemble !"


 
Le morceau préféré au monde, ou presque, de Mo Glimmer : 
 

The Draughtsman - Geschmacklos

 
Explications :
"Ce tout récent morceau est sorti il y a déjà quelques mois, mais il continue d'émerveiller le public à chaque fois que nous l'incluons dans nos sets, où qu'on le passe, que ce soit à Amsterdam, Ibiza, Mexico ou ailleurs. Il a tout ce qu'il faut pour que les gens pètent un câble tellement c'est bon, et en même temps, il possède un son demeurant très, très underground, et... frais ! Tout simplement le meilleur morceau de l'année, un petit bijou vraiment unique."
 
 
 
 
Ce mercredi 14 novembre, le label Eskimo fête ses 10 ans en sortant un coffret du meilleur du catalogue sur trois CD's. Deux d'entre eux sont mixés par The Glimmers.
 
++ Site officiel des Glimmers, ainsi que leur page Facebook.

 

Traduction : Scae.