COUCOU REPORT #8 Québec, Montréal et Nuits Secrètes

 

Coucou toi,

Notre voyage outre-Atlantique a été un franc succès car nous avons chopé le 06 (enfin le 514) de René, le mari et manager de Céline Dion. Ça va nous ouvrir des portes pour la suite. Toute la team SS a adoré le Québec. Nous avons mangé des glaces, des bagels, de la poutine, fabriqué des robes, soufflé des bougies, magasiné et pris des bains tourbillonnants. Père Boule est allé se faire piquer par Yann Black et Maud a avalé un tube de mélatonine 10mg "pour voir". Bref, nous étions bien en forme à notre retour pour mon festival préféré, les Nuits Secrètes. C'est ce jour-là que nous avons rencontré la chorale des vieux chanteurs au réfectoire. Les lasagnes étaient dégueulasses (on aurait dit des tranches de bricks fourrées à la merde) mais les gens du Nord sont des gens délicieux.

 

 

 

COUCOU REPORT # 9 Luxey, Chien à Plume et Dorset UK Camp Fest

 

Coucou toi,

Après avoir joué devant une meute d'enfants à Dorset, nous avons un peu lancé notre valise dans Londres. Nous avons rejoué les meilleures scènes de Au Nom de la Rose dans un wagon plein de vieilles personnes, puis Mitch a mangé du poisson pané. Je n'ai pas de souvenir du festival Chien à Plumes. Black out. Il me semble juste que le Père Boule parlait avec une voix de petite fille. Le festival Musicalarue à Luxey nous a comblé. Loran, le guitariste des Bérurier Noir est venu chanter un morceau avec nous. C'était un très bon concert.  

 

 

 

COUCOU REPORT #10 Ile de Wight, Budapest et Belgrade

 

Coucou toi,

Après avoir joué sur l'Ile de Wight devant des Anglais déguisés en lapins et en merguez, nous avons décidé de ne plus jamais revenir. Nous nous sentons plus à notre aise dans les pays de l'Est. La musique traditionnelle et les nourritures riches en sauce marron nous conviennent mieux. La police a fouillé le camion de Sergei et nous avons chorégraphié des danses slaves chez un marchand de bottines. Tout le monde avait une pêche d'enfer. 

 

 

N'hésitez pas à ne pas repartir les mains vides.