Miles Davis - All Blues 
Cette chanson et l'album duquel elle est issue ont été l'objet de plusieurs thèses de doctorat. Cette chanson n'a pas tant changé ma vie - elle en est devenue une partie intrinsèque.

Van Morrison - Sweet Thing
C'est la meilleure chanson jamais écrite, je la ressens plus que je ne l'entends. Ce premier coup de triangle me donne des frissons à chaque fois. Comme la vie, cette chanson est délicieusement belle, douloureuse, romantique, brute, méchante, nerveuse, trop calme, trop bruyante et constamment bouillonnante. Dès qu'elle se termine, j'ai tout de suite envie de la réécouter. C'est le  plus grand cas de réincarnation que je connaisse. 

The Doobie Brothers - What a Fool Believes 
La meilleur chanson jamais enregistrée. J'ai l'impression d'entendre trois chansons brillantes en même temps. La basse est la meilleure partie.
 
John Lee Hooker - Boogie Chillen
Mon prof de musique de CM2 m'a appris à jouer le twelve-bar blues à la flûte à bec (l'instrument le moins bien compris d'entre tous). Après, elle a dit «Je vais maintenant vous jouer un peu de blues authentique, vous n'aimerez probablement pas». C'était la meilleure. Je crois qu'elle savait exactement à qui elle s'adressait et l'effet que cela aurait. Merci Madame Spielman. «Let that boy boogie-woogie, cos' it's in him and it got to come out». Jusqu'à ce jour, je pensais vraiment que j'étais atteint psychologiquement. 

PJ Harvey - Horses in My dreams
J'ai toujours adoré les chansons douces, et celle-ci fait partie des meilleures. Quoi que vous fassiez, n'allez pas trop vite parce que l'histoire sera mal racontée. À la manière dont seul un élève du blues a le secret, PJ Harvey nous rappelle qu'il y a un sens de libération dans la tristesse ; la chanson est le vaccin, jamais le poison.

Nick Drake - Pink Moon
Une musique sans artifices. C'est mon premier coup de foudre pour une musique non-truquée. La chanson prime sur tout le reste.

Jeff Buckley - Last Goodbye
J'avais 17 ans et je mettais des CD dans mon lecteur de disque portable à écouter dans le bus sur le chemin de l'école. Grace a été un album critique de mon été 2001. J'ai rencontré mon premier amour et Jeff fut mon premier conseiller à ce sujet. Cette chanson est aussi utile pour moi aujourd'hui qu'elle l'était à l'époque. Jeff savait l'importance de la musique.

Fleetwood Mac - Sara
Une découverte de jeune adulte. Papa et maman avaient mis Rumors pendant des années. Ils ne m'avaient pas parlé de Tusk. Il n'y a rien de plus satisfaisant que le sentiment de découvrir quelque chose par soi-même.

Lou Reed - Satellite of Love
Une expansion banlieusarde pleine d'insatisfaction étouffée. Cette chanson m'a aidé à ne pas grandir trop vite, elle m'a appris l'effronté «soyez qui vous voulez», cet esprit glamour de New-York. Lou Reed m'a appris à ne pas accorder trop d'importance à la signification dans un sens conventionnel et à me concentrer sur ce que l'instrument, la voix et le stylo ne peuvent capturer seuls.

Wilson Pickett - It’s a Groove
Un employé dans un magasin de disques à Chicago m'a tendu cet album quand je lui ai demandé «de quoi ai-je besoin ?». Il avait sacrément raison ! Cette chanson m'émeut.

++ Retrouvez Slow Dancer sur Facebook, Twitter et Instagram.
++ Son nouvel album, In a Mood, est disponible sur Soundcloud, iTunes et Spotify.