J'ai déjà fait quasiment tous les super héros, les personnages de Disney, et John Travolta dans Saturday Night Fever. Mais j'aimerais aller plus loin. Que me conseilles-tu ? Merci, Michael.


Cher Michael,
Je suis bouleversée face à tant d'enthousiasme à l'annonce de ce qui va être pour vous un mois de février fort chargé. Ce n'est pas tous les jours qu'on croise la route d'usagers de la mode encore capables de faire preuve d'une excitation si innocente pour les  joies simples de la vie : bien manger, bien s'habiller. Vous savez, je dois tous les jours affronter des gens blasés, prétentieux et snobs dans mon milieu professionnel, à commencer par mon propre reflet dans le miroir tous les matin (smiley pitié), aussi je vous avoue qu'il est rafraîchissant d'avoir à répondre à une question si premier degré.

Donc, voici mes conseils pour réaliser un look de carnaval qui change :

Ne négligez pas les basiques : maquillage, paillettes et couvre-chef
En effet, on peut être original dans son thème de costume, mais les caractéristiques distinctives d'un look de carnaval ne peuvent pas manquer à l'appel, sous peine de passer pour un petit joueur : n'oubliez donc pas qu'il vous faut au moins 3 types de paillettes différentes (en couleur ou en taille), un maquillage composé d'au minimum 7 couleurs qui doivent recouvrir au moins 75 % de votre face, à protéger de la pluie, qui peut toujours vous surprendre, par un couvre-chef aux bords assez larges et imperméable (les coulures de rimmel : DON'T).

Ne mégotez pas sur la qualité du costume
Le déguisement est un segment du marché vestimentaire en pleine croissance, aussi de nombreuses boutiques se sont développées afin d'apporter aux consommateurs désireux de changer de peau le temps d'un carnaval des tenues de qualité, parfaitement réalisées, crédibles et originales. Par exemple : le sapin désodorisant géant la prise mâle et femelle à porter en couple, ou encore l'épi de maïs. N'hésitez donc plus : confiez la réalisation de votre costume à des professionnels plutôt qu'à vous-même.

Pensez à réutiliser vos déguisements de jeux coquins
C'est bientôt la Saint Valentin, et je suis sûre que vous avez prévu une animation coquine exceptionnelle pour votre partenaire de vie. Économisez temps et argent en réutilisant -au choix- le costume de zombie sexopathe, loup dévoreur de petites filles ou dino à tête de bite. Attention cependant à cette dernière option, la sur-représentation d'enfants parmi le  public des carnavals peut vous valoir un coup de taser malintentionné.

Michael, je suis désolée, mais je dois vous laisser ; les gens blasés de mon milieu professionnel dont je vous parlais m'appellent pour le briefing du GEDeM (groupe d'extermination des déguisements moches) qui va rentrer en période de charrette grave à partir de mercredi. Et pour info, ai -je plus de chance de vous trouve à Nice ou à Dunkerque ? C'est pour vous faire un petit bisou avec mon semi automatique.

 

shiningrubis*** 

 
La Peltag, police européenne du look, de la tendance et de l'avant-garde, répond à vos questions look tous les lundis dans Brain Magazine. Écrivez à votre agent de liaison à [email protected]Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. : vous aurez peut-être la chance de voir votre courrier publié dans ces pages web ! Et prenez connaissance des avis et directives de la Peltag sur peltag.blogspot.com.