Retour en 2000. Cinq ans après Brown Sugar, D'Angelo sort Voodoo, son deuxième album. Celui de la consécration. Ce clip, Untitled (How Does It Feel), y joue pour beaucoup. Ces lèvres. Ce torse. Ces abdos. Ce dos. Ce cul. (Notons qu'en 2000, les tresses étaient encore autorisées par la Fédération du Cheveu). D'Angelo accède au statut de sex-symbol international. Les filles hurlent son nom et lui jettent leur culotte. Le chanteur et musicien d'exception est devenu un homme objet. Ou comment se montrer nu pendant 3 minutes a signé son apogée, précipitée aussitôt par sa chute.

D'Angelo pensait changer la musique, il se retrouve chaque soir face à un parterre de femme qui lui hurle: "à poil! à poil!". Dans une interview accordée en 2003, Questlove des Roots, collaborateur du disque et de la tournée Voodoo, raconte comment D'Angelo a perdu la raison suite à ce clip, avant de finalement se retirer de la suface de la Terre. Pour ne plus réapparaître qu'en photo de temps à autre, obèse et hagard. D'Angelo sera en concert à Paris le 29 janvier. Ce concert sera-t-il celui d'un crooner bouffi en fin de vie ? On sait en tous cas qu'il ne se mettra pas "à poil" sur Untitled.

 

 

Anaïs Carayon.