Recherche

Page Pute

Quand les Inrocks chroniquaient le premier album des Daft Punk

Jeudi, 03 Janvier 2013



Articles relatifs :

3010 - Le rap français 2.0, le vrai

Somix by Shook

Somix par Cherokee


Commentaires

Les commentaires sont modérés.
  • johnnygizz - Dimanche, 29 Décembre 2013

    ce n'est pas du tout une critique, mais une chronique de christophe conte, dont les goûts musicaux n'ont jamais compté sur les inrocks, simplement ses petites phrases et ses bons mots, médiocres j'en conviens.

  • review - Samedi, 27 Avril 2013

    C'est tellement vrai pourtant! Du mauvais paté qu'on nous vend comme du caviar depuis 15 piges! Mais faut pas le dire, les fans décérébrés ne l'accepteront pas et vous lapideront en place publique.

  • Fred - Lundi, 25 Mars 2013

    Non mais il faut que les gens qui ne connaissent rien à la musique arrêtent d'en parler. Quand on ne sait pas ce qu'est un sample, un compresseur et a quoi sert une table de mix on ferme sa gueule.

  • Mat - Jeudi, 21 Février 2013

    Au-delà de l'aspect parisien/contre-branché de l'article, c'est surtout l'absence totale de culture musicale qui frappe. En 1997 (lorsque le disque est sorti dans la plupart des pays, dont chez nous), il y avait les détracteurs, qui n'avaient pas pris le temps d'écouter, ou n'étaient pas en mesure de le faire; les enthousiastes, qui suivaient pour suivre, effectivement; et les amateurs, ceux qui connaissaient la musique électronique, celle que les Daft ont écouté, et qui pouvaient apprécier la nouveauté étonnante que constituait ce disque. Je crois que c'est le premier article des inrocks que je lis en entier ceci dit, et je me rappelle pourquoi du coup.

  • Thomas Bangalter - Mardi, 05 Février 2013

    Merci pour ce retour aux sources assez rigolo, malgré les critiques et le fait qu'on a pas plu à un grand nombre de personnes à notre début. Après toutes ces années nous sommes encore là et cette année 2013 va être l'année de notre retour. PS : La question de vérification m'a bien fait rire aussi "Êtes-vous un robot ?" J'aimerais répondre "oui"

  • Thomas Bangalter - Mardi, 05 Février 2013

    Merci pour ce retour aux sources assez rigolo, malgré les critiques et le fait qu'on a pas plu à un grand nombre de personnes à notre début. Après toutes ces années nous sommes encore là et cette année 2013 va être l'année de notre retour. PS : La question de vérification m'a bien fait rire aussi "Êtes-vous un robot ?" J'aimerais répondre "oui"

  • Trasher - Samedi, 12 Janvier 2013

    Un bel article de bobo hipster de mes couilles... Bref. Il me semble qu'il eut été plus intéressant de parler du pourquoi et comment les Daft Punk en sont arrivés là - merci papa, merci maman -, outre le fait que leur album Homework était superbe.

  • L'Empreinte de Saussure - Mardi, 08 Janvier 2013

    Il m'aura filé mal au crâne ce truc. Pourtant je révise Barthes et Saussure depuis 2 jours.

  • L'Empreinte de Saussure - Mardi, 08 Janvier 2013

    Il m'aura filé mal au crâne ce truc. Pourtant je révise Barthes et Saussure depuis 2 jours.

  • bobby - Mardi, 08 Janvier 2013

    j'aime les articles écrits au caca.

  • bobby - Mardi, 08 Janvier 2013

    j'aime les articles écrits au caca.

  • mardrosteen - Lundi, 07 Janvier 2013

    en même temps, c'est vrai qu'il faut se replacer en 1996...

  • mardrosteen - Lundi, 07 Janvier 2013

    Je ne le trouve pas si bête cet article. Ça a toujours été la ligne des Inrocks de laisser à leurs chroniqueurs la possibilité d'exprimer leur opinion sans s'embarrasser d'une recherche d'objectivité. C'est vrai que c'est chiant Daft Punk, c'est peu inspiré, et puis un album c'est long, long long... Impossible de me fader leur CD live par exemple. Pourtant, de la "techno", j'en écoute, et pas la moins répétitive... Mais eux, c'est juste 0 surprise, 0 finesse.

  • Minae - Lundi, 07 Janvier 2013

    Ah le "bon vieux temps" où les chroniqueurs/critiques de musique n'étaient pas achetés par les maisons de disques, où l'on pouvait voir dans chacun de leurs articles à quel point ils n'aimaient rien, ou ne comprenaient pas la technologie dans la musique ... Menfin, faut pas oublier que ce genre de journal ne se vendait que parce qu'il y avait un poster dedans que les djeun's accrochaient dans leurs chambres.... les inrock qui parle de musique, c'est un peu comme un vilain bouton sur un doux visage.

  • Lucas - Samedi, 05 Janvier 2013

    Les haters sont tout de même encore pire à mes yeux, que ce torchon hipster avant l'heure. Les types incapables d'apprécier la musique pour ce qu'elle est sont encore plus gerbants.

  • Jacques Brillard (68) - Samedi, 05 Janvier 2013

    Il m'a fallu deux jours pour venir à bout de cet article. Morale: pénible.

  • zlatko - Vendredi, 04 Janvier 2013

    Au moins à l'époque ils étaient encore un peu snob et ils ne chroniquaient pas positivement tout ce qui sortait. Et puis franchement, personne ne se tape un album entier de Daft Punk c'est vrai que c'est chiant.

  • Ptiju - Vendredi, 04 Janvier 2013

    "Les critiques c'est comme les eunuques, ça sait mais ça ne peut pas." Guitry.

  • billisdead - Vendredi, 04 Janvier 2013

    Un gnouf qui parle de deux autres gnoufs... Dans l'histoire, y'a deux gnoufs qui ont fait quelques bonnes instrus et pas l'autre.

  • Ted - Vendredi, 04 Janvier 2013

    1? symbolique pour kidnapper ce sac à merde dénommé Christophe CONte.

  • FD - Vendredi, 04 Janvier 2013

    En fait, c'est rigolo, le tartinage d'effets lourdingues pour montrer qu'on en est - de la hype - mais qu'on la méprise avec hauteur, ça n'est pas nouveau. De même que l'absence d'arguments limités à des associations d'idées pas à côté de la plaque mais sans rien d'autre. Certes, Daft Punk est comme Christopher Nolan, une espèce de hold-up artistique, alors qu'ils font juste très bien leur métier artisanal de producteurs de boumboum efficace. Bref, article de merde sur un artiste bof = une raison de plus que les Inrocks finissent sous les épluchures de patates. Et pendant ce temps, dans Coda...

  • pez - Vendredi, 04 Janvier 2013

    les inrocks...ils aiment lou doillon "l'artiste accompli" ...bon tout est dit quoi

  • - Vendredi, 04 Janvier 2013

    Moi je la trouve pas si à côté de la plaque que ça cette chronique. On a quand même le droit de pas aimer Homework - à plus forte raison si on aime pas Moroder, c'est logique de pas aimer cet album. Et quand il dit que ça rappelle Cerronne, Ottawan, "Rock It", la BO italienne 70s... eh bien c'est vrai ! Ce sera même encore plus vrai sur leur disque suivant.

  • polarbear - Vendredi, 04 Janvier 2013

    Il avait a raison Cher Christophe Con, Daft Punk, avec leurs synthés et leurs tenues à la Bogdanof, c'était de la grosse daube. Mais c'est bon c'est fini, rien que d'en parler au passé j'en fais des lignes dans mon slip.

  • ICI - Vendredi, 04 Janvier 2013

    Ils étaient déjà à chier à l'époque, ça me rassure.

  • christmas - Jeudi, 03 Janvier 2013

    ça leur arrive souvent les Inrocks de faire ce genre de chronique pour régler des comptes persos. ça me rappelle cette critique dégueulasse de mépris et mauvaise fois d'un album de Stereolab : http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/cobra-phases-group-play-voltage-in-the-milky-night/ 10 ans après, les inrocks ont rétourné leur veste (comme pour Daft Punk) et clame que c'est des génies !

  • Ganyman - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Cette chronique n'est pas un fake. Le site des Inrocks a publié sur son site toutes les chroniques publiées dans le magazine (même avant l'ère d'internet). Lien de la chronique ici : http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/homework/

  • Christophe gros Conte - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Rien de nouveau, ça m'aurait choqué si j'étais tombé sur un bon article de Christophe Conte...

  • Tom HachPeur - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Ce qui m'énerve le plus dans cet article ce n'est pas la critique, c'est l'absence totale de quelconque allusion à la musique. On peut ne pas aimer le premier album de Daft Punk et penser qu'ils ne feront jamais carrière : c'est un avis (pas éclairé mais un avis). Mais l'impression que donne cet article c'est que ce journaliste ne connait rien à la musique et qu'il n'a pas écouté l'album. C'est ce qui m'énerve le plus avec les Inrocks, on lit des gens qui écrivent dans l'ensemble plutôt bien mais qui ne donnent aucun fond à leurs articles (que ce soit des articles cinéma, musique ou télé)

  • lily - Jeudi, 03 Janvier 2013

    C'est tout simplement illisible.

  • Jean-Michel Asshole - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Facebook ? 1996 ? Allo !! Merci pour cette belle ânerie...

  • willy - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Ce qui me fascine, c'est que l'expression "buzz" existait en 1995!

  • Tom HachPeur - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Ce qui m'énerve le plus dans cet article ce n'est pas la critique, c'est l'absence totale de quelconque allusion à la musique. On peut ne pas aimer le premier album de Daft Punk et penser qu'ils ne feront jamais carrière : c'est un avis (pas éclairé mais un avis). Mais l'impression que donne cet article c'est que ce journaliste ne connait rien à la musique et qu'il n'a pas écouté l'album. C'est ce qui m'énerve le plus avec les Inrocks, on lit des gens qui écrivent dans l'ensemble plutôt bien mais qui ne donnent aucun fond à leurs articles (que ce soit des articles cinéma, musique ou télé)

  • Douglas - Jeudi, 03 Janvier 2013

    vous êtes tous très bêtes, mais alors vraiment.

  • yope - Jeudi, 03 Janvier 2013

    mondiou, je l'aimais déjà pas (cf le papier où il compare JV Placé au chanteur de gangnam style) mais je pensais qu'il avait des faits d'armes qui justifiaient qu'on lui laisse la parole au cas où qqch ressorte... Apparemment il y a 15 ans il était encore pire... On dirait un sketch de Parks and recreation: "this reporter is cool, but not hype; my opinion is this album is a piece of shit, and that's a fact, what's your reaction? Let's hear from our sponsor now"

  • hater. - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Je crois que je seul truc au monde que je déteste plus que daft Punk, -hormis Shaka Ponk-c'est cet arrticle.

  • Starlanight - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Quel intérêt de chroniquer ce style de musique quand on considère dés le départ que Giorgio Moroder est un 'infâme connard'... autant demander a des nazillons du FN de chroniquer un disque d'Alpha Blondy, on en ressortirait la même bouillie dénuée de jugement artistique et pleine de vendetta personnelle. Même si je ne suis pas un grand fan des Daft, je trouve que cet article est vraiment tout pourave.

  • raspy - Jeudi, 03 Janvier 2013

    rhalala toujours aussi ras des pâquerettes les fanboys...

  • Elvis Guacamol - Jeudi, 03 Janvier 2013

    En écrivant un ramassis de conneries pareille, cher ami, tu viens de prouver qu'un paquet de journalistes ont très certainement une belle écriture, mais tellement rien dans la tête, et incroyablement dénué de goût ... Quand on écrit aux Inrocks on subit pas des tests avant d'écrire quoi que ce soit ? Bah c'est dommage ... Enfin dans tous les cas ils ne sont plus là, et ça me fait mal et pitié pour toi de lire ça, pauvre type.

  • KnTaz - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Rien de nouveau, ça m'aurait choqué si j'étais tombé sur un bon article des Inrocks.

  • Christophe gros Conte - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Rien de nouveau, ça m'aurait choqué si j'étais tombé sur un bon article de Christophe Conte...

  • CHRISTOPHE COMTE - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Ma conseillère d'éducation s'était trompée, elle m'avait envoyé aux Inrocks par erreur. Pardon de vous avoir infligé mes commentaires acerbes et déphasés pendant tout ce temps.. J'ai complétement deconné sur les Daft, dernière erreur (la plus grosse certe) d'une longue série. Grace à vous j'ai enfin compris et depuis j'ai changé de métier. J'ai ouvert un magasin de brocante et d'un coup ça va mieux, mon vrai talent s'est révélé. Je suis un killer en dépoussiérage de viellerie. Merci de tout coeur, Chris

  • Niort J'Adore - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Mon Dieu, mais que cet article est mal écrit ! Quel style laborieux, plein d'efforts pour faire cool... Sans parler de l'absence totale de discernement artistique ! Les trois quarts du papier sont faits pour mettre une ambiance au quart restant "consacré" à la "critique" de l'album. Ni fait ni à faire. Un article de poseur sans rien dans le crâne ni le crayon.

  • daft chri chri - Jeudi, 03 Janvier 2013

    1996, année de sortie de Da Funk, finissant 1er au US et dans le top 10 Fr et GB.... quel farceur ce cricri, tjrs le mot pour rire... ah!

  • Imnotafuckingrobot - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Daft Punk c'est bien mais c'est loin de trouer le cul ... Ca me rappelle un groupe dans une toute autre catégorie : Slipknot, sans leur masques et accoutrements minables on aurai jamais entendu parler d'eux.

  • fred - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Bein moi je trouve qu'il ne se trompait pas Christophe Comte. Daft Punk groupe surestimé, ne proposant que des albums peu inspirés (une idée, bien tiens si on la déclinait pendant 5 minutes) qui est passé de Cerrone à Supertramp et ELO en un clin d'oeil.. Daft qui ?

  • Christophe Compte - Jeudi, 03 Janvier 2013

    En tout cas, faites moi confiance, Internet c'est nul. Ca ne fonctionnera jamais

  • JAY JAY - Jeudi, 03 Janvier 2013

    Cher Christophe Conte, Avec cet article, tu en mets plein les yeux à tous les néo-détracteurs des Inrocks. Effectivement, on comprend que "Non, ça n'était pas mieux avant". Toujours aussi pathétique avec votre flair de seconde zone, ce qui est triste c'est qu'on ne compte même plus sur vous pour vendre des disques indie. Votre équipe vieillissante a terminé son apogée et devrait penser à prendre sa retraite. Le jour où elle aura compris que la chronique musicale n'est qu'un exercice de masturbation intellectuelle qui n'intéresse personne. Quitte à écrire de la soupe, recopiez les communiqués de presse, on aura rien à vous reprocher. Je t'épargne le "je vous embrasse pas", c'est never-been.

Nom :

Email :

Titre :

Message :

Êtes-vous un robot ?

(vérification: oui ou non)

derniers articles plus populaires