Recherche

Portfolio

Andrew Pommier

Lundi, 16 Juin 2008

{slimbox images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/davy.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/davy.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/dinohead.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/dinohead.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/gemsbok.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/gemsbok.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/just-as-suddenly.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/just-as-suddenly.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/long.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/long.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/on-a-wander.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/on-a-wander.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/panda.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/panda.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/sittingbottles.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/sittingbottles.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/souvenirs.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/souvenirs.jpg,; images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MAXI/trailingbeard.jpg,images/stories/PORTFOLIO/ANDREW_POMMIER/MINI/trailingbeard.jpg ,}


Tu as découvert le skate avant l'art ou l'art avant le skate ?
Andrew Pommier : Je dessine depuis aussi longtemps que je m'en souviens. Quand on était gamins mon frère et moi, nos parents nous donnaient des feutres et du papier pour nous occuper. Je remplissais des cahiers et des cahiers entiers de dessins de soldats et de batailles épiques. Pendant très longtemps, c'était la seule chose que je connaissais de l'art. En grandissant, je ne me suis pas trop intéressé à l'histoire de l'art, donc je ne savais pas comment on faisait pour devenir artiste et d'ailleurs, je ne pense même pas que j'aspirais à le devenir. Dessiner était quelque chose que j'aimais faire, pas un choix de carrière. Quand j'ai commencé à faire du skateboard, je me suis mis à lire des magazines de skate et c'est ainsi que j'ai pris conscience que mes dessins correspondaient à cet univers. J'avais trouvé un objectif : créer des graphismes pour les planches de skate. Le skate a donc impulsé en moi la volonté de venir meilleur dans mon art.

Quels sont les gens et les choses qui t'influencent ?
Andrew Pommier :
Ceux qui donnent le meilleur d'eux-mêmes dans ce qu'ils font et les trucs habituels : la musique, les livres et les films.

Saurais-tu expliquer pourquoi tu as tendance à mélanger autant les hommes et les animaux dans tes tableaux ?
Andrew Pommier :
J'aime le contraste entre les deux. Pour moi, la vie des animaux est pure. Ils vivent et sont contrôlés par leurs instincts, animaux et naturels. J'aime bien mettre ça en contraste avec l'image des humains qui eux sont corrompus par tant de choses ; cela produit une tension intéressante entre les éléments. Dans mes peintures, j'ai donc tendance à purifier les humains et à pervertir les animaux. Utiliser les animaux m'autorise également à dessiner toute une variété de formes et de tailles, cela me permet de m'éloigner du schéma bipède, sans queue et sans griffes que sont les humains. Je trouve par ailleurs que cela donne une dimension humoristique à mes peintures.

Quels sont les animaux que tu préfères dessiner ?
Andrew Pommier :
Ces jours-ci, j'aime beaucoup dessiner des ours, et je trouve aussi que les dinosaures sont marrants.

Tu as designé de nombreuses planches de skate et travaillé avec des marques comme Adidas ou Stussy. Apprécies-tu autant les travaux de commandes que les travaux personnels ? Réalises-tu ces deux activités dans un état d'esprit différent ?
Andrew Pommier :
Je crée des boards parce que j'adore le skate. En réaliser le graphisme me maintient en contact avec cette culture et cela me procure toujours du plaisir de voir mon travail sur ce support. Il n'y a rien de mieux que de recevoir un carton rempli de boards que tu as designées. Le truc génial avec mes récents travaux pour Stussy et Adidas, c'est que c'était des projets en mon nom, donc j'avais un contrôle créatif. Ce n'était donc pas la relation designer/client habituelle : je n'ai pas eu à me plier à la vision des marques, ce sont elles qui étaient chargées de m'aider à accomplir ce que je voulais. Tout ça pour dire que le travail commercial ne me dérange pas, mais je me méfie de toutes les situations où j'aurais à plier l'échine devant un client. Et au final, je ne peux pas dire que j'apprécie autant les travaux commerciaux que mon travail personnel. J'aime être mon propre boss et aller dans les directions que je souhaite, mais ça ne paye pas autant que de travailler pour d'autres. Si je pouvais, je passerais mes journées à peindre.

Nombre d'artistes n'arrivent pas à pénétrer les portes du monde commercial. Comment expliques-tu que ton travail soit considéré comme « bankable » par les marques ?
Andrew Pommier :
Je pense qu'une partie de mon attrait est que je ne suis pas rentré dans le monde commercial par le biais d'une école de design. Mon éducation artistique vient des arts plastiques. A l'école, j'ai pris de nombreux cours d'imprimerie et de peintures. Donc je ne connais pas les règles ou les stratégies pour être un artiste commercial. J'aime juste dessiner.

Comment se porte la scène artistique à Vancouver ?
Andrew Pommier :
Assez bien je crois. Il y a un groupe important d'artistes qui aiment juste dessiner et qui ont trouvé une place en utilisant ce medium comme leur base. C'est une des choses qui m'attire dans cette ville. La scène artistique est assez saine. Mais je ne peux pas vraiment te donner une opinion d'un point de vue intérieur.


++ www.andrewpommier.com


Propos recueillis par A.C.



Articles relatifs :

Adidas Originals sort la nouvelle reine des sneakers : la ZX Flux

Introducing Selena Gomez, styliste

Expedition One : des skateboards de type hawaïen


Commentaires

Les commentaires sont modérés.
  • caroline - Mardi, 25 Décembre 2012

    Ces super jolie mes c domage il ni a pas le prix ni ou peut ton les trouvee

Nom :

Email :

Titre :

Message :

Êtes-vous un robot ?

(vérification: oui ou non)

derniers articles archives