Recherche

Portfolio

1Shtar

Dimanche, 15 Juillet 2007


Présentation rapide ?
1Shtar : Je suis né en Pennsylvanie, puis j'ai déménagé à Albuquerque, au Nouveau Mexique, quelques années plus tard. Mes parents voyageant souvent, j'avais visité l'Europe, le Japon, l'Australie et la Nouvelle Zélande avant d'avoir 10 ans… J'ai vécu à Melbourne, à Minneapolis, et j'ai passé mes années de collège à Osaka, au Japon. J'ai obtenu mon diplôme du College of Art and Design de Minneapolis en 2002, avec une spécialisation en illustration.


Que signifie le nom 1Shtar ?
1Shtar : Ishtar est la déesse babylonienne de la fertilité. J'ai commencé à tagger « Ishtar » au collège, en prenant des notes en cours d'histoire. Je trouvais que ça rendait bien. Peu après ça, j'ai créé un petit comic book appelé Ishtar, et j'ai continué à utiliser ce nom pour mes grafs. J'ai commencé à utiliser 1Shtar comme pseudo sur Internet il y a peu, et j'ai entrepris d'en faire une marque pour promouvoir mon travail. J'ai remplacé le I par un “1”, parce que dans le graffiti, on ajoute souvent un “1” après son nom pour signifier qu'on est le premier à l'avoir utilisé.
 

Qu'est-ce qui t'a donné goût à l'art ?
1Shtar : Aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours dessiné. Le dessin a toujours été pour moi une seconde nature. Quand j'étais petit, je dessinais des créatures fantastiques, des caricatures, des squelettes. Ma mère était bibliothécaire et professeur de littérature pour les enfants, ça a alimenté mon inspiration, j'étais entouré de livres d'art… J'étais très mauvais dans plein de matières à l'école comme les maths, souvent parce qu'au lieu de faire mes devoirs, je dessinais et gribouillais tout le temps.

Quelles sont tes influences et inspirations ?
1Shtar : Mes premières inspirations, ça a été les dessins animés des années 80, les jouets et les comic books. J'ai découvert les comic books japonais, le graph et l'art de rue très tôt. Depuis, c'est resté des sources d'inspiration constantes. J'adore les gravures et les estampes, je trouve les processus et les techniques d'impressions traditionnelles très beaux. Au début, j'étais surtout attiré par l'illustration et la bande dessinée, mais en étudiant au Japon dans une école de design, j'ai commencé à introduire la typographie dans mon travail. Je pense que c'est en partie dû à l'aspect graphique du dessin japonais. L'art et le design des vieilles pubs et la signalétique sont aujourd'hui de grandes influences pour moi.

Quelle est la nature de ton travail ?
1Shtar : Depuis très jeune, je suis intéressé par la mécanique, les objets industriels, l'environnement urbain, et ces thèmes ont toujours une place dans mon travail. J'adore transformer des machines qui sont perçues comme froides, techniques, faites pour la précision, en quelque chose de plus organique et énergique. Le travail “bio mécanique” de H.R. Giger m'a toujours fasciné. J'ai compris que travailler en numérique me donne plus de liberté et de polyvalence. Ça permet aussi à mon travail de rester spontané, puisque ça m'évite d'avoir à repasser au crayon par-dessus. Souvent, je ne fais même pas d'esquisse au préalable. Je préfère avoir une idée vague dans ma tête, et passer directement au résultat final. En revanche, se servir d'un ordinateur fait perdre aussi la spontanéité et l'énergie générées par les pratiques traditionnelles. En ce qui me concerne, la solution est dans le « screen printing »: chaque couleur est imprimée l'une après l'autre en pressant l'encre à travers un écran. Les variables induites par ce processus rendent chaque pièce unique, et le résultat est assez imprévisible. Quand les couches se mêlent, des mélanges de textures et de couleurs intéressants apparaissent. Je n'ai jamais encore été déçu par le résultat.

Tu fais beaucoup d'affiches, est-ce ton activité préférée ?
1Shtar : J'aime beaucoup incorporer des éléments graphiques et typographiques dans mon travail d'illustration, donc j'ai été naturellement attiré par la création d'affiches. L'aspect utilitaire de la promotion d'un événement combiné à la liberté artistique me séduit vraiment. L'utilité d'une affiche me permet de justifier mon art sans en compromettre l'esthétique.

Pour qui travailles-tu en ce moment précisément ?
1Shtar : Je suis designer et illustrateur en free lance. Je fais des affiches, des illustrations, et différents travaux pour des magazines, des agences de pub, des clubs, galeries, etc. En tant qu'artiste commercial, je suis toujours à la recherche de nouvelles opportunités et de nouveaux challenges.

Parviens-tu à trouver du temps pour tes projets personnels ?
1Shtar : Je suis toujours en train de gribouiller, de dessiner de nouvelles esquisses : je crois que c'est très important quand on est artiste. J'aimerais développer certains de mes croquis et en faire des véritables “oeuvres d'art” qui pourraient être exposées dans une galerie. Je développe aussi la marque “1Shtar”, qui vise principalement à développer mon travail personnel.

Quelles sont tes motivations ?
1Shtar : J'ai toujours été attiré par le dessin, la création. J'ai su que je devais travailler dans un domaine artistique à l'école, car c'était la seule chose qui m'intéressait, et dans laquelle je pouvais exceller. J'adore le processus de création: imaginer une idée et la voir devenir réalité est extrêmement satisfaisant. Recevoir des commentaires positifs de gens différents, particulièrement d'autres artistes, est très inspirant pour moi, et m'a beaucoup aidé à apprécier ce que je faisais.

Penses-tu faire partie d'une scène artistique ?
1Shtar : Je crois que la scène dont je me rapproche le plus, c'est celle des affiches de concerts. C'est une scène très large et variée, avec un éventail incroyable de styles. Des sites comme Gigposters ou des événements comme Flatstock contribuent largement à donner cette impression de scène. J'ai aussi toujours aussi fait partie du graffiti et de l'art de rue. Il y a quelque chose de très particulier dans la liberté et l'agressivité de cette démarche consistant à exposer son art dans la rue.

Tes plans pour le futur ?
1Shtar : Je prévois de continuer à développer mon activité de designer et d'illustrateur, de construire la marque 1Shtar en créant une ligne de T-shirts, d'imprimés et de stickers. J'aimerais aussi essayer de m'orienter davantage vers l'art plastique. Particulièrement dans le design de jouets, qui est vraiment un mouvement récent incroyable dans le monde artistique.

Un dernier mot à ajouter ?
1Shtar : J'ai la chance de pouvoir vivre de mon art. Ce n'est pas facile, mais je souhaite pouvoir continuer à me hisser vers la création d'une oeuvre de plus grande qualité. Le plus grand obstacle que je rencontre quand je crée, c'est moi-même.


++ www.miniml.net/jesse

++ www.myspace.com/jessephilips
 

  • Propos recueillis par Gigi A. // Traduction: Gigi V.


Articles relatifs :

Matt Hunsberger

Christelle Geronimi

Mur d'inspiration par Hell'O Monsters


Commentaires

Les commentaires sont modérés.

Nom :

Email :

Titre :

Message :

Êtes-vous un robot ?

(vérification: oui ou non)

derniers articles archives