Avez-vous déjà remarqué que c’est un problème de posséder un chat quand on est une fille ? Déjà parce qu’un chat ça dort pas dans le garage comme au bon vieux temps de nos parents - qui p.s étouffaient des portées pour ne pas raquer pour la circoncision de Minette- mais ça dort AVEC NOUS DANS LE LIT. Or, si le chat pieute avec maman, ça veut dire qu’il n’y a plus de place pour un nouveau papa, c’est en tout cas ce qu’on lit dans le ton du nouvel arrivant quand il prononce les mots : « ah, t’as un chat… » avec en sous-texte, « ah, tu parles toute seule /« ah, tu mets des gilets en laine marron »/« ah tu vas me faire croire que ton putain de chat c’est pas comme un pré-enfant ». Alors oui, toutes ces allégations c’est énervant, mais est- ce que c’est complètement faux ? Si on était dans Pretty Little Liars je pourrais dire « I don’tknow… I gotta go » pour couper court à la discussion, mais nous n’y sommes pas, alors il va falloir se poser la question.


Qu’est ce qui différencie un chat d’un enfant, au fond.

L’avantage du chat c’est qu’on ne le porte pas. En même temps, j’ai toujours entendu les gens pourvus de lignée dire que « quand tu fais un gosse t’en prends au moins pour vingt ans », or si on pouvait accoucher de chats, déjà on n’aurait pas de rééducation pénible des ligaments croisés du frifri et surtout au bout de dix huit ans maaaaximum, on pourrait caresser l’idée de pouvoir enterrer Cracotte tranquille dans un lieu paisible pour qu’il monte au paradis des chats. En comparaison, essaie d’enterrer ton gamin à sa majorité tu vas voir le bordel de paperasse qui va te tomber sur le coin de l’œil. (On en profite pour passer le bonjour à la famille du petit Grégory). L’autre point qu’on doit attribuer aux plus boloss des félins c’est qu’il peut rester trois ou quatre jours tout seul, je ne recommence pas ma comparaison avec le petit Gaspard 18 mois, car je suis sûre que tu es assez fin pour avoir compris où je voulais en venir. On est en donc à 2-0 pour Minette, alors : déclin de l’empire de reproduction ? L’enfant a-t-il une si mauvaise presse ? C’est ce que nous allons voir tout de suite, dans Enquête Exclusive.

 

La reproduction par voie orale a quand même des avantages.

Qui dit enfant dit sexe. Sexe raté car le binôme ne maîtrise visiblement pas son pré-sperme, mais hormis les frais de contraception d’urgence, il faut bien avouer qu’un petit joui c’est toujours bon à prendre (article « comment jouir sans culpabiliser » à paraître prochainement). Pour aller plus en avant, l’enfant à naître comporte aussi des avantages tels que : j’ai faim, je veux du jambon au miel/ j’ai mal aux mollets est ce que tu peux me masser / excuse-moi je t’ai giflé, je n’aurais pas dû –mais non c’est pas ta faute t’as les hormones – ok bisou.  Aussi, contrairement au chat, vous n’aurez pas à lécher votre enfant car aujourd’hui avec le progrès on peut embaucher des lingettes. Evidemment, il serait plus usuel de laisser la petite personne faire ses choses dans une caisse, mais patience, j’ai entendu qu’un groupe d’étudiants à Harvard… bref.

 

En parlant de la petite personne, on sait très bien qu’on fait des enfants pour voir la tête qu’on a à l’échelle 1/10ème et d’après mes calculs personne n’a une patte blanche, une patte noire et ça peut être très décevant. Une déception qu’on aura tendance à reporter sur l’animal, mais comme les chats sont des putes ils répondront à votre appel au secours par un regard dédaigneux propre à leur race puis ils iront dormir. Mais ne leur en voulez pas, n’oubliez pas que le sommeil est le premier signe de la dépression. Ils souffrent aussi de ne pas être à la hauteur, de ne pas être votre enfant.

 

Conclusion de l’analyse, économisez vous les soucis, les croquettes « spécial chat d’intérieur » et la chatoplastie et laissez-vous encore deux ans.

 

SML.