KELLY et FREDERIC, 28 et 32 ans, en couple

Ils sont arrivés hier de Neufchâteau dans les Vosges. C'est leur cinquième concert de Mylène Farmer cette année, deux dates à Dijon avec la maman de Kelly, une à Amneville et deux au Stade de France. Kelly est fan depuis qu'elle a dix ans. Ils font partie de la catégorie 2 des fans de Mylène Farmer, c'est-à-dire qu'ils peuvent se lever à cinq heures du matin mais ne campent pas devant le stade. Kelly a déjà pensé se teindre en rousse, et rêve de travailler pour Mylène Farmer en qualité de décoratrice. Frédéric pense qu'il n'existe pas beaucoup d'artistes du niveau de Mylène Farmer, qu'elle contraste complètement avec les artistes françaises, que Mylène est un groupe à elle toute seule. L'oncle et la tante de Kelly les attendent à l'intérieur du stade, ainsi qu'un ami qu'ils ont rencontré au concert d'Amneville. "Les concerts de province sont beaucoup plus intimistes que ceux du stade, en province on sent plus les clameurs".
 


JONATHAN et CHRISTIAN, 34 et 36 ans, en couple

Arrivés d'Avignon jeudi soir, ils n'ont pas quitté la Plaine-Saint-Denis depuis, ils y ont d'ailleurs loué une chambre d'hôtel, ils ont déjà assisté au premier concert et prient pour que Mylène se subisse pas de souci technique une seconde fois, d'autant plus que c'est son anniversaire. A une heure du début du concert, les deux hommes sont surexcités et ça se voit. Christian pousse un cri en apercevant Jean-Paul Gaultier dans le carré VIP : "Mais c'est pas vrai, mais c'est pas vrai, hier il y avait même Valérie Lemercier, on est vraiment vernis !".
Cet été, ils n'ont pas pris de vacances car comme dit Christian : "Mylène on l'aime ça c'est sûr, mais elle coûte cher", Jonathan détaille : "On a tout réservé à l'avance mais quand même, quand on compte le train, l'hôtel, et un soir en gradins et un soir en pelouse, plus la nourriture mais bon ça c'est normal, ça fait quand même pas loin de 1000 euros les trois jours". Ils portent chacun un sac plastique contenant d'onéreux programmes du concert, deux chacun, un pour lire et un à conserver sous blister.
Jonathan et Christian sont collectionneurs, et possèdent "des pièces rares, des objets promotionnels introuvables si on ne connaît pas les bons réseaux", "ça aussi c'est un peu cher, mais quand on est passionné... Le problème c'est qu'on aime aussi Madonna", ajoute Jonathan sur le ton de la confidence.
 


KARIM, 27 ans, de Lille ; QUENTIN, 24 ans, de Rouen

Les deux garçons sont gendarmes mobiles dépêchés au Stade de France pour assurer la sécurité, et sont fans de Mylène Farmer, surtout Quentin.
Visiblement ils n'ont aucun problème à faire régner l'ordre et sont plutôt loquaces.

Pêle-mêle : "Mylène Farmer c'est le Johnny au féminin" ; " Il y a qu'elle qui fait ça en France, à part des Canadiennes" ; "Je n'ai jamais campé pour Mylène Farmer, mais j'ai déjà campé pour Metallica à Arras" ; "Hier on a vu un mec habillé comme elle, enfin avec un grand drap blanc et une perruque blonde" ; "Faut qu'elle continue à faire des disques que les gens aiment, et pas qu'elle fasse des trucs comme Plus Belle la Vie", "Moi les rousses avec qui j'ai couché elles avaient pas d'odeur spéciale".
 

LESLY et JOHAN, 21 et 23 ans, frère et soeur

Ils viennent de Seine-et-Marne, de Vaires-sur-Marne précisément. Les deux sont fans depuis qu'ils sont tout petits, leur mère aussi est fan mais elle n'est pas venue cette fois-ci. Ils possèdent l'intégralité de ses disques, disques collector, DVD, DVD collector et même des vinyles et des cassettes. Cette passion leur permet de passer des bons moments en famille. Le timide Johan porte un pompe-sueur en éponge brodé du nom de sa chanteuse préférée, "un petit truc discret et pas cher que j'ai acheté au concert de Bercy en 2006".
 

SANDRINE, 29 ans, venue seule

Sandrine est venue seule de Chalon-sur-Saône, elle a reçu sa place en guise de cadeau d'anniversaire pour ses vingt-huit ans : "C'est mon ex qui me l'a offerte, comme on est plus ensemble je suis venue toute seule, mais je m'en tape il y a Mylène et c'est ça qui compte". Sandrine râle et dit du mal de son ex qui "aurait quand même pu prendre des places en gradins, ce sale radin". Il est vrai que Sandrine n'est pas très grande et va passer plus de deux heures sur la pointe des pieds.
 

ELSA et REMI, 23 et 38 ans, très amis

Ils n'ont pas fait la queue et arrivent juste avant le début du concert. "On était en train de boire des bières dans le Marais avec des copains et on a pas vu l'heure, on va se faufiler tranquillement devant". Elsa et Rémi sont hilares, et semble-t-il un peu ivres. Elsa est "fan fan fan" depuis qu'elle est adolescente, elle était la baby-sitteur de Rémi quand il était petit, depuis lui aussi est fan, et gay. "Nous ce qu'on aime c'est les chansons des années Libertine, celles qui donnent envie de hurler et de sauter partout, on adore ça !". Et ça ce voit. Le moment où Mylène Farmer apparaît les calme d'un coup, c'est visiblement pour eux un instant extrêmement solennel. Plus rien n'existe autour d'eux. Impressionnant.
 

 

LIRE :

- Paroles de prostituées

- Paroles d'ex-détenus

- Paroles de tuneurs

- Paroles de videurs

- Paroles de croupiers

- Paroles de flics

- Paroles de casseurs

 

 

Par Camille Luneau // Photos: Clodomir.