Back in the days. Courant 90's, la jeunesse angliche ravait les pupilles dilatées aux rythmes du 2 step, uk garage ou bien de la drum'n'bass, nouvelles moovances sonores relayées, autant que leur antenne émettrice le permettait, par les innombrables radios pirates locales. Une subculture était née, elle marquera l'esprit de toute une génération X. Pour preuve le rocambolesque docu Tape Crackers de Michael Finch.
Quelques décennies plus tard, la perfide Albion refait parler d'elle avec un nouveau courant émergent : le dubstep. En bon lacanistes, les soundboys 2.0 recyclent les vibrations de leur enfance. Né à Croydon par ses géniteurs Hatcha, El-B ou Artwork, les basses fréquences de ce uk garage ralenti sont, depuis en perpétuelle mutation, et résonnent hors de leur caverne flirtant même avec lumières du music hall. Même Britney y est allé de son wobble.

Let us introduce today, les plus pertinents acteurs de cette nu-scène regroupés en 7 familles, bonne pioche.
 

LES MENTAL

burial kode 9

Nom de jeune fille : Dubstep.
La (bass)line la plus tangente des premières heures du courant. Parmi eux, le génie de la lanterne, un certain Burial à l'identité restée longtemps secrète. No face, only BassFace. Point de starsystem ici, seul le sound parle ou alors seulement le mentor Kode 9, saint-père du label Hyperdub, refuge de Burial et de tout un tas de sorties fortement recommandées et fortement dark & deep.
Aïeux : Scorn, Zed Bias
Membres : Kode 9, Burial, Shackleton, Scuba
Le rookie : Ramadanman. Dans les milieux autorisés, on dit que c'est le seul DJ qui ne nécessite pas de réservation au restau'. Passée cette blague de promoteur aviné, celui qu'on appelle également Pearson Sound distille l'une des bass music les plus racées et hypnotiques. Wala.
Morceau choisi : Burial - Archangel

RBMA Mix :


 

LA NU-BASS

jackmaster

Nom de jeune fille : Speed Garage
Famille batarde et fourre-tout aux saveurs aussi variées que les arômes de chips d'outre-manche. Dans ses rangs, des producteurs biberonnées aux galettes de Detroit, époque Belleville Boys ou Underground Resitance, et Chicago (Trax…) voire un peu de French Touch première génération. La dernière vogue étant de piocher dans ce back catalogue pour des mixes old to new school, dernier exemple en date, la leçon de genre signée JackMaster pour Fabric. Brillant, avec l'accent écossais s'il vous plait.
Aïeux : Drexciya, Larry Heard, Todd Terry…
Membres : Lone, Julio Bashmore, Joy Orbison, Addison Groove, Pariah, Ben Ufo, OneMan…
Le rookie : Blawan. Getting Me Down, et son sample de Brandy, s'écoute en boucle à East London.
Morceau choisi : Julio Bashmore - Ask Yourself

RBMA Mix :


 
 
LES POSH-STEP

james blake

Nom de jeune fille : Trip Hop
Mélodique, aérien et plus axé sur les envolées vocales que ses compères. Ajoutez à cela un look preppy et un port de la mèche impeccable, les gendres idéaux, en quelque sorte. Leur relecture du dubstep se nourrit plus de silence que de bass. Less is more. La "bass music" a aussi un coeur qui bat.
Aïeux : Everything But The Girl, 4 Hero…
Membres : James Blake, Mount Kimbie, Darkstar
Le Rookie : VondelPark, mignon mignon et bientôt gros, gros, gros.
Morceau choisi : James Blake - I Never Learnt To Share




LES R'N'GEEK

hudson mohawke

Nom de jeune fille : R&B
Brandy, Ciara et plus que tout Aalyiah, les portraits de ces divas r&b 90's tapissaient les murs des chambres de ces beatmakers au charisme proche de l'autisme mais au groove plus chaud que le sirocco. Synthés pharelliens, beats à la Timbo' et grosse influence des musiques de borne d'arcade. Ces nerd écrivent le r&b de demain. On leur prête déjà des collab' avec Chris Browne ou Drake.
Père : Teddy Riley, Timbaland, The Neptunes
Membres : Hudson Mohawke, Sbtrkt, Rustie
Le Rookie : Deadboy. S'il était américain, et ne portait pas de double foyer, il serait déjà dans le homestudio de Ciara ou Cassie. Gageons que cela ne saurait tarder.
Morceaux choisi : Sbtrkt - Pharaohs

RBMA Mix :


 

LA CRACKHOUSE

rbma sonar zinc crackhouse

Nom de jeune fille : Jungle
C'est le Very Influent Producer de la bass music, Zinc aka le roi de la Jungle et du Breakbeat, (les classic tunes Super Sharp Shooter et 138 Trek, c'est papa), qui est à l'origine de ce patronyme familial. Ne croyez pas que le monarque soit amateur de youyou, son addiction, la bassline avec un fort accent yardie. Pour tous les bad bway et bad gwal.
Père : The Ganja Kru, Shy Fx
Membres : Zinc, Benga, Ms Dynamite
Espoir : Redlight. Why ? Because.
Morceau choisi : Zinc - Wile Out

RBMA Mix :


 
 
LA UK FUNKY

roska funky

Nom de jeune fille : UK Garage
Plus consanguine que les autres, en effet le mouvement ne se mélange guère, la famille funky vit au rythme des percussions. Qu'elles soient afro, soca ou grimeuses. 130bpm et “4 to the floor” kick drum all night long. Catine, elle s'accouple facilement avec des MCs ou des soul singers pour des parties fines vocales.
Aïeux : MJ Cole, Kerri Chandler
Membres : Roska, Marcus Nasty, Lil Silva
Le Rookie : Champion, qui un a un nom de vainqueur et accessoirement de supermarché mais surtout des breakbeats booyakesques.
Morceau choisi : Lil Silva - Seasons

RBMA Mix :


 
 
LES BITCHY

rbma sonar katy b

Nom de jeune fille : Dance Music
Ne croyez pas que tout est parfait dans le meilleur des mondes de la “bass music”. Toute tribu a son vilain petit canard. Voici la bitch de la fratrie. Maquillage outrancier et mini-skirt ras le pussy, elle n'a pas froid aux yeux ni aux tits.  Ici, on envoie les gros synthés putassiers, les basslines “plus loin, plus haut, plus fort” et on ne s'enorgueuille pas de refrains aux vocalises maquerelles. En rotation maximale sur Radio One.
Aïeux : 2 Unlimited, Culture Beat
Membres : Magnetic Man, Caspa, Nero, Skrillex
Le Rookie : Rouquine, plutôt. Katy B. Déjà, en tête des charts et des magazines.


 
Conclusion, la fourmilière “UK Bass” est en pleine effervescence. S'il fallait trouver une reine à toutes ces prolifères ouvrières, le diadème reviendrait sans nul doute à Jamie XX, joyau de la couronne, et grand espoir de toute une nation. Pour preuve ce mix, tout en hommage à nos chères années 90. God save the queen.


 

ToNYoX.