PUTAIN J'AI DEJA LU CETTE BASELINE.

Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais le nouveau lookbook Eastpak, si

Lundi 22 janvier 2018

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.29.42

Une hirondelle ne fait pas le printemps, ah ça non ma petite Jacqueline, d'autant plus qu'on en voit de moins en moins, des hirondelles, avec toutes ces histoires de Gulfstream et de Monsanto, n'est-ce pas, ah ben oui, à qui le dites-vous. Il n'y a guère plus qu'une chose à laquelle on puisse se fier, année après année, c'est la sortie des lookbooks printemps-été. Dès qu'ils pointent le bout de leur nez, alors c'est sûr : la fin de l'hiver n'est plus très loin. Voici, ô joie, celui de la maison Eastpak, fraîchement arrivé et annonciateur de temps meilleurs : des imprimés de petites fleurettes en veux-tu en voilà, de la matière pailleto-nacrée, de la couleur vive, de la transparence, de la légèreté, de la désinvolture, bref tout ce dont vous avez besoin là maintenant pour dire prout à la morosité.

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.23.59

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.26.55

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.27.45

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.24.48

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.28.13

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.28.59

Capture d’écran 2018-01-22 à 16.29.18

0


Faites-vous peur à l'ancienne avec ces posters de films d'épouvante

Vendredi 19 janvier 2018

mummykC'est triste à dire mais les loups-garous, momies et autres créatures de Frankenstein n'ont plus le vent en poupe à Hollywood. Pour jouer les méchants, on leur préfère désormais des robots géants ou des baltringues intergalactiques. Rendez hommage à ces retraités de l'épouvante, à cette époque où un type entouré de papier toilette pouvait faire frémir les foules dix fois plus que n'importe quel bidule 3D rajouté en post-prod. Comment ? En vous procurant ces posters en édition limitée des classiques du ciné d'horreur. C'est Mondo qui, à l'occasion de l'expo Universal Studios Monsters, vend ces réinterprétations des classiques de la firme par les nouvelles générations d'artistes. Pour vous les procurer, ça se passe ici et vous coûtera aux alentours de 50$.
dracu

créaturefranken2

0


Jenga Ocean, les baleines vous disent merci

Jeudi 18 janvier 2018

jenga4

Vous aimez jouer, mais l'absence de traçabilité de vos jeux vous cause les pires insomnies : combien de métaux rares a nécessité la fabrication de votre Nintendo Switch ? Les encres avec lesquelles a été imprimé le plateau de votre jeu de l'oie contiennent-elles des hydrocarbures polycycliques aromatiques à fort potentiel cancérigène ? La pâte à prout qui vous tient tant à coeur ne proviendrait-elle pas d'une usine déversant des déchets hautement nocifs pour les nappes phréatiques et donc pour l'approvisionnement en eau potable de la population locale ? Ô incertitude, ô tourments ! La solution : jouer avec vos doigts. Au moins, vous savez exactement d'où ils viennent et où ils ont traîné. Ou alors : acheter cette nouvelle version du jeu Jenga entièrement fabriqué à partir de filets de pêche (qui représentent 10% de la pollution en plastique des océans), et dont chaque brique recyclée rend hommage à une espèce marine en voie de disparition à cause de la connerie de ces connards d'humains.

Jenga Ocean, 49,95$, disponible ici.

jenga1

jenga3

jenga5

jenga2

0

Réconfort post-rupture, réconfort post-rupture, demandez du réconfort post-rupture

Mercredi 17 janvier 2018

love

Oh non, encore une déception amoureuse qui a fait de votre coeur et de votre ego une paire de socquettes détrempées et nauséabondes tout juste bonnes à colmater l'orifice par lequel s'introduisent les cancrelats qui ont élu domicile dans vos chiottes sur le palier ? Dans ces moments, il n'y a qu'elle qui soit là pour vous : votre petite boîte à réconfort. Que vous y rangiez loukoums ou Xanax, peu importe, car ce qui compte ici, c'est le contenant : un superbe objet de porcelaine fabriqué aux Etats-Unis et dont le message peint à la main vous rappellera à chaque instant que ce·tte gros·se con·ne n'était rien d'autre qu'un·e gros·se con·ne parmi les gros·ses con·ne·s qui vous ont traité·e comme un·e gros·se con·ne : "Mieux vaut avoir aimé et perdu que d'être resté·e pour toujours avec ce·tte cinglé·e".

Boîte à réconfort, 150$, soit beaucoup moins qu'une psychanalyse, disponible ici.

0

Nos bons plans de la semaine

Mercredi 17 janvier 2018

blowBLOW AU BADABOUM - 24 janvier

Blow, le groupe d'électro-pop qui a le vent en poupe vient souffler le public parisien au Badaboum.  Si vous voulez planer avant qu'ils ne deviennent un tornade qui emporte tout sur son passage, que tout le monde se les arrache et que les USA nous les piquent, c'est maintenant.
Brain a décidé de vous aider à rester dans le coup, pour ne pas que vos amis vous abandonnent un par un et que vous terminiez seuls à parler à vos 202 chats en mangeant des raviolis froids à même la boîte. Vous pouvez gagner 2x2 places pour le concert, si vous trouvez la réponse à cette énigme : pour qui Elton John a composé "Candle In the Wind" ?  Envoyez la réponse à [email protected] avec nom, prénom et en objet Blow.

25445906_154603875165064_4172021555349317237_n (1)LA CLAQUE FAIT SA JAVA - 25 janvier

N'ayez crainte, le collectif La Claque ne vous veut pas de mal. S'ils prennent d'assaut La Java, c'est pour transformer le dancefloor en cour de récréation. Les quatre DJs du crew, Aymar, n.stal, Joe Lewandowski et Arnaud Denzler se relaieront pour assurer un set house ludique de minuit jusqu'à l'aube. La seule mandale que vous prendrez sera sonore, et vous aimerez ça. 
Si 5€ la nuit, c'est presque donné, on vous fait gagner 2x2 places pour cette fête bon enfant, histoire d'oublier les turpitudes de la vie d'adulte. Pour cela, vous devez répondre à cette question fondamentale : si Donald Trump et Kim Jong-un font une partie de "Je te tiens, tu me tiens par la barbichette", qui des deux aura une tapette ? Envoyez la réponse à [email protected] avec nom, prénom et en objet La Claque.beat à lairBEAT A L'AIR - 26 janvier

 Décidement, semaine de folie à La Java puisque le posse Beat à l'air s'empare du lieu le vendredi et invite ses amis, oklm. En guests donc : l'allemand Cuthead, qui viendra représenter l'écurie Uncanny Valley avec son groove audacieux et ses samples étranges, et le très occupé Aleqs Notal, membre de Clekclekboom, prendra de son temps précieux pour dealer de la bonne house.  Paul Sinh, le champion maison de Beat à l'air, sera là pour clôturer la gaudriole tout en finesse en insufflant un peu de jazz dans ce monde de machines.
Si votre plan pour rentrer gratos, c'était de vous pointer tout nu devant le videur parce que "Beat à l'air, vous l'avez, hein, hein ?!", laissez tomber. Brain vous offre 2x2 places pour l'évènement si et seulement si vous pouvez répondre à ce dilemme métaphysique  : qui préféreriez-vous rencontrer dans un camp naturiste,  Christine Boutin ou Christine & The Queens ? Envoyez la réponse à [email protected] avec nom, prénom et en objet Beat à l'air.

 

0