Dust yourself off and try again.





Playlist spéciale Italie par Phoenix

Vendredi 25 mai 2018

Capture d’écran 2018-05-24 à 16.53.24

L'Italie, ce n'est pas que le pays de la variétoche dégoulinante comme un Cornetto au soleil ou du disco synthétique qui roule des mécaniques. Pour faire barrage aux clichés, Brain a fait appel à ses correspondants italiens, un petit groupe qui monte nommé Phoenix. Car depuis leur dernier album, le très calorifère Ti Amo, le quatuor versaillais est devenu plus rital que Claude Barzotti. Sur cette playlist exclusive, mitonnée rien que pour vous, ils nous montrent que nos cousins transalpins savent faire sur-mesure de la pop qui foudroie le coeur (essayez donc de résister à Ornella Vanoni et Lucio Battisti) et guérit les maux de têtes (impossible de s'enlever Paracetamolo de Calcutta du cerveau), du rap plus cotonneux que de la barbe à papa et des airs à siffloter dans le désert (merci M. Morricone). Des antipasti de choix avant leurs notti molto speciali (bim, LV2 italien, ça paye enfin) à Paris dès demain à la Gaîté Lyrique. Buon appetito !

Lucio Battisti - Emozioni
Ce morceau est une porte d'entrée dans le monde magique transalpin : une guitare candide, des arrangements délicieusement sophistiqués et des paroles à traduire absolument !

Giorgio Poi - Tubature
Son premier album Fa Niente est l'un de nos disques préférés de l’année dernière et provoque déjà la nostalgie d’un été lumineux.

Ornella Vanoni - L'appuntamento
L'une des plus belles voix du monde, qui cache une énorme technique derrière un charme irrésistible.

Coma Cose - Anima Lattina
Du rap italien, qui gagne la partie en jouant la carte des références ultra-ritales. Ici, un hommage nostalgique à l’Anima Latina de Battisti, mais le double ‘t’ de ‘lattina’ (canette) évoque les nuits d’errance à Milan le long des canaux.

Lucio Dalla - Come profondo el mar
Encore une fois, traduisez les paroles de ce maître absolu...

Pop X - Secchio
Pop X est un groupe insaisissable qui résiste à toute tentative de description, et c’est peut-être le plus beau compliment qu’on puisse adresser à un artiste !

Franco Battiato - Centro di gravità permanente
Franco Battiato réussit le pari d'être à la fois intellectuel et populaire.

Enio Morricone - Dopo l'esplosione
Ennio Morricone utilise ici ses secrets magiques pour atteindre son but.

Calcutta - Paracetamolo
S’il ne fallait en choisir qu’un, c’est à Calcutta que reviendrait le mérite d’avoir sauvé à lui seul la musique italienne, après trente années terribles d’apnée post-berlusconienne.

Lucio Battisti - Emozioni (bis)
E una canzone tristissima... ma anche emozionante... l'adoro (traduction pour ceux du fond : "C'est une chanson très triste... mais aussi émouvante... je l'adore")

++ Phoenix sera les 26, 27, 29, 30 & 31 mai à la Gaîté Lyrique. Chaque soir sera "Una notte molto speciale con Phoenix". Plus d'infos ici.
0