1

Dans un article publié en novembre dernier, Lori Mattix, plus connue sous le nom de Lori Maddox, groupie star des 70’s, raconte comment elle a perdu sa virginité avec David Bowie, une aventure qu'elle avait déjà partagée dans ce documentaire. A l’âge de 14 ans. « J’étais une fille innocente, mais la façon dont ça s’est produit était tellement belle. Je me rappelle qu’il ressemblait à Dieu. Qui n’aurait pas voulu perdre sa virginité avec David Bowie ? »  Oh sweet 70’s, décennie bénie du cul et de la drogue, où tout était permis, où on ne s’offusquait de rien, pas même pas qu’une jeune adolescente soit dépucelée par un mec de 26 ans... Normal, à cette époque, c’était monnaie courante. Priscilla, future Presley, a 14 ans quand elle rencontre Elvis. Sable Star, la reine des bébés groupies, en avait 13 quand elle rentre dans le lit d'Iggy Pop. Lori Maddox a elle-même été, outre Bowie, avec Jimmy Page et Robert Plant.

032e7d4fa680e0dcc8e7b87e77a4c7dfLori Maddox

Rien d’étonnant donc à l’existence pendant 5 numéros, de février à juin 1973, du magazine Star, la publication phare des « bébés groupies » qui célébrait la vie glam rock dans les lieux hip de Los Angeles comme le Rainbow Bar & Grill,  Rodney's English Disco et le Whisky A Go Go. Dans ses pages: toutes sortes d’infos musique et mode, plus des astuces de type « comment devenir une esclave sexuelle », « comment pécho de la rock star » et « comment se refaire le nez ». Le tout adressé à des gamines  de 12 à 17 ans décrites comme « foxy » mais pourtant à peine pubères. L’ancêtre pédo-glam de notre Podium à nous.

star-magazine-1star_may_731088225Lori Maddox & Sable Starr

Les 5 numéros sont disponibles à la lecture ici (mais le site étant actuellement down quelques pages sont à lire ).