Après un détour par Bangkok avec Only God Forgives, Nicolas Winding Refn a décidé de reprendre les choses là où Drive les avaient laissées en retournant à Los Angeles. Mais pour le reste, il semble prendre le contrepied du film qui lui avait valu la palme du meilleur réalisateur à Cannes : pour la première fois, il y a au centre un personnage féminin, Ryan Gosling n'est pas au casting, il y a plein de personnages (Joan de Mad Men ! Keanu Reeves ! Elle Fanning !) et le film a l'air de parler de l'industrie de la mode, avec du cannibalisme paraît-il. Ça ressemble à une sorte de Mulholland Drive décérébré, et ça donne envie.