pnl2

J’recherche bonheur pour ma chair et j’recompte vers l’Enfer, Igo j’me perds et j’erre

Petit pélican veut croquer le monde, un peu nerveux, et quand il rentre prend parfois le chemin de la cave

J’m’isole du troupeau, j’m’enfonce dans la savane, le sol au-dessus des épaules, plus bas qu’terre, usé par les grammes

Laisse tomber c’est noir en bas-bas-bas

Je vois très bien où tout ça commence, je sais pas où tout ça va se finir... On baise tout avant de partir, ma bite dans la tirelire

J'suis dans un merdier, dans un cul de sac

J'regarde, chelou, faut pas téma

Y’a rien à voir, et ma rétine se tourne les pouces, donc j’ferme les yeux, et l’obscurité j’épouse

J'suis dans le four, j'ai chaud, j'ai la dalle, la pesanteur sur le dos qui s'installe, hey la vida loca nous rend animal, tout niquer devient vital

Igo j'suis dans la merde demande à mon Allemande, tout l'monde debout, tout l'monde veut place assise, j'aime pas l'décor je mets mes sunglasses

Sauvage un animal au milieu des hommes, Mowgli fait ses premiers pas dans la nature

Igo, j’brûle mes rêves, sur les poings je pousse le sol, je fais du karaté, on tombe, on se relève

La nuit, nique sa mère, et pourquoi m’en faire ? Tellement plus bas qu’terre que j’vois les pieds d’Lucifer

J'vois qu'tu suck, j'ai rien à craindre

Si j'ferme les yeux, quel est l'frère qui m'le donne-donne ?  Au dessus, y a les anges ; en dessous, y a le Mal

Un bâtard teste mes couilles, un petit ange teste mon corazón, les démons kiffent, les démons kiffent, les démons kiffent

Frère, la vie d'ma mère, j'baise ces gros pd

Un coup d'pression pour effacer ton coeur et resserrer-serrer ton anus

J'comprends pas, j'téma ton postérieur je veux le même en po-poster

J'veux pas d'calin, j'suis qu'un glaçon sous string ficelle

Ils veulent me sauter, solo, calibré, j'ai même pas envie d'savoir pourquoi

Bats les couilles de ces grosses putains qui voudraient me per-pom le dard

J'ferme les yeux , j'vois la merde, j'ouvre les yeux j'vois la merde

J'attends mon heure, attends les renforts, égaré du premier kil' à la dernière teil'

Mes gouttes de sueur ont l'odeur d'l'Enfer, ça r'commence, on finira par s'y faire

Le monde s'active autour de moi j'l'observe sans l'comprendre, j'suis différent , parfois c'est confus dans ma tête

J'm'en bats les steaks ma bite va leur plaire

J'fais tomber mes zitounes en pissant, j'suis seul sur ma planète et j'nique tout en disant "Hamdoullah" dans ma galère

On dira pas qu'on a mal, ounga ounga on cherche le bonheur où c'est sale.

Pas honte de leur mettre ces pédés, moi j'leur pisse au nez-nez

J'te ken et j'te crache dessus, j'porte pas la cravate ni l'noeud papillon, j'porte mes couilles toi tu joues de la flûte comme Tapion

Penche-toi sur mon présent bitch, dans ton cul j'vois l'avenir, mon gland, mes couilles, j'me repère, j'sais c'que j'vaux, j'laisse le temps au temps

Devant ton boul, j'ai le swing

Check j'ai ma main sur ta fesse

Hey pédé, j'viens t'péter, rien laisser, la baiser, n'pas rêver, RDV sur Saturne

Ce chemin étroit et sombre me séduit, l'impression qu'il soigne mon coeur de E.T

J'ai les mains sales c'est la merde obligé, je les prend en i bang bang à la Ricco

Je suis à fond d'dans, t'inquiète, mon gland est préparé pour leur foutre depuis longtemps

Et j'bande et j'bande et j'fais un gros smiley

J'dois sortir le monstre, j'essaie d'pas trop penser, y a qu'la haine qui n'm'a pas déçu, j'ai pas le temps de me branler

J'ai trop traîné en bas, t'es seul dans le noir, j'espère que ton ombre ne t'a pas lâché

Plus tu montes, plus c'est propre, pour l’instant on fait du sale en bas, ton joli boule refait l’décor - reste, pourquoi tu t’en vas ?

J’sais même pas si j’me suis fini, en contrat avec le Sheitan, sœur faut qu’j’le résilie

Remballe ton échelle au fond du trou j'empile mes péchés j'escalade

Mon ange a pleuré, parce que j'ai péché, j'voudrais lui dire que j'aimerais tous les aimer

Le soleil se lève, temps et soucis dessinent le visage, la lune prend le relais, lance un dernier baiser dans l'virage

(Incroyable mais vrai : il s'agissait UNIQUEMENT de paroles de PNL. Pour les puristes qui veulent vérifier, voici dans l'ordre les titres dont sont extraites les phrases : Porte de Mesrine, Petit Pélican, Lion, Rebenga, Plus Tony que Sosa, Oh lala, Athéna, Mexico, Oh lala, Le M, Plus Tony que Sosa, Rebenga, Porte de Mesrine, Le M, Ma vie est belle, Lion, La petite voix, Uranus, Gala Gala, Le monde ou rien, Athéna, Le M, Obligés de prendre, Obligés de prendre, Neha, Recherche du bonheur, Dans ta rue, Oh lala, Recherche du bonheur, DA, Recherche du bonheur, Loin des hommes, J'suis PNL, Différents, Différents, Gala Gala, Lala, Dans ta rue, Gala Gala, Recherche du bonheur, Gala Gala, Laisse, Lion, Le monde ou rien, Abonné, La vie est belle)