Capture d’écran 2016-11-03 à 15.58.25

En vous baladant dans la rue d'Aboukir, à Paris, vous croiserez sur votre chemin une foule de jolies boutiques, de la lingerie fine au fleuriste en passant par l'esthéticienne qui casse les prix sur le maillot brésilien ou encore toutes sortes de monstruosités autour du mariage. Vous passerez devant le numéro 44 sans jeter un regard à sa façade dénuée d'intérêt, et vous aurez bien raison, parce que cette façade n'a vraiment pas le moindre intérêt. Mais admettons que vous vous arrêtiez ; peut-être que vous vous demanderiez pourquoi il y a une interdiction de stationner sur la porte d'entrée, et pourquoi cette interdiction de stationner indique "RATP - Accès pompiers", et pourquoi cette porte d'entrée n'a ni vraie poignée ni sonnette ? C'est qu'il s'agit d'une façade factice comme il en existe plusieurs à Paris, et qui servent de cache-misère à d'immenses puits de ventilation de la RATP (et des souterrains des Halles, au 29 rue Quincampoix). Enfin ça, c'est la version officielle ; selon une source sûre (Umberto Eco), il s'agit tout simplement de portes d'entrées vers le Royaume des Ténèbres. Occupez donc votre chômage à une activité constructive et baladez-vous autour de ces adresses avec Google Earth en essayant de localiser les immenses grilles visibles depuis le ciel pour élaborer votre propre théorie conspirationniste.

Capture-d’écran-2016-11-03-à-16.01.39

174 rue du Faubourg Saint-Denis :

Capture d’écran 2016-11-03 à 15.51.42

Capture-d’écran-2016-11-03-à-15.52.43

Capture-d’écran-2016-11-03-à-16.20.06

145 rue La Fayette :

lafa1

Capture-d’écran-2016-11-03-à-16.28.45

29 rue Quincampoix :

Capture d’écran 2016-11-03 à 16.57.04quic

Capture-d’écran-2016-11-03-à-16.57.51

(Source, source)