1 Diaper-Derby-baby-racing-8

Parce qu’à leur âge, ces petites choses que l’on nomme «bébés» sont parfaitement inutiles, et passent leur journée à manger et à faire leurs besoins, souvent liquides, quand ils ne vous vomissent pas dessus, il fallait que leurs géniteurs trouvent un moyen de passer le temps en leur compagnie. Évidemment, America, fuck yeah, nos copains d'Outre-Atlantique ont su quoi inventer. 

Imaginez-vous en 1946. Avec le baby boom, des bébés à ne plus savoir qu'en faire. Jusqu'à ce que des parents inventent les Diaper Derbys (litérallement Derbys en Couche), sport de renom dans le New Jersey entre la fin de la Seconde Guerre Mondiale et 1955. Pour s'inscrire, c'est simple : comme on appellerait un cheval «Venus de Fromontel» ou «Peintre Célèbre», vous devez donner un nom personnel et amusant à votre chose à quatre pattes. Quelques exemples : Sunshine Diaper Man, General Diaper Dan, Pin-Up Girl (?) ou Hygienic Diaper Kid. Une fois placés dans les starting-blocks, trouvez un appat qui leur donnera suffisament envie de se mouvoir : des jouets, un biberon, une glace, ou si vous êtes joueurs, des bières, cigarettes, ou tout autre objet auquel vous aurez accoutumé votre enfant. Vous voilà fin prêt, vous et votre moitié, face à l'adversité.

À l'époque, ces courses étaient généralement sponsorisées par des marques de périculture, de quoi gagner quelques lots en cas de glorieuse victoire. Après tout, quitte à ce que des gosses chialent, autant qu’ils le fassent en vous faisant gagner des couches. Pratique et malin.

Diaper-Derby-baby-racing-12

Diaper-Derby-baby-racing-11

Diaper-Derby-baby-racing-14

Diaper-Derby-baby-racing-2

Diaper-Derby-baby-racing-9

Diaper-Derby-baby-racing-7

8 Diaper ad_179182175

(Source)