Capture d’écran 2017-05-31 à 17.42.32

Amateurs d'histoires paranormales en zones rurales, voici un film à voir absolument. Réalisé en 1989 par Marc Thomas, à qui l'on doit notamment le splendide court-métrage La transition d'Ulrich Zann dont on vous parlait avec enthousiasme ici, cet étrange documentaire revient sur une affaire qui a hanté les habitants de Freyming-Merlebach, riante petite ville du bassin houiller mosellan (au Nord-Est de la Lorraine pour les mauvais élèves qui n'ont pas appris leur liste de départements par coeur). Au début des années 80 se produit une série de décès inexplicables, des personnes tout à fait saines se mettant soudain à dépérir pour finir par périr tout court. Quelqu'un, on ne sait pas pourquoi, probablement dans un éclair d'illumination lié au schnaps, a l'idée d'éventrer l'oreiller de l'une de ces victimes ; à l'intérieur, plusieurs conglomérats de plumes étroitement ficelés. D'autres font de même et découvrent également avec effroi ces boules de plumes dans les oreillers des personnes décédées. Il n'en faut pas plus pour que se répande la thèse du mauvais sort jeté par quelque suppôt de Satan. Le suppôt en question est vite trouvé : une femme polonaise qui vit seule dans l'une des cités populaires de la ville, et qui donc, si elle vit seule, est forcément une sorcière. Elle passera à deux doigts du lynchage collectif, et le docu, au-delà de la beauté expressionniste des images et de l'incongruité de ce fait divers local, peint un tableau fascinant sur la superstition, la croyance au surnaturel et les ravages des ragots.

La Malédiction des Plumes, dont voici un extrait ci-dessous, est introuvable aujourd'hui, mais vous pouvez vous procurer le DVD directement auprès du réalisateur (adresse par ici).

Capture d’écran 2017-05-31 à 18.23.55

Capture d’écran 2017-05-31 à 18.24.10

Capture d’écran 2017-05-31 à 18.26.49