unnamed-4

David Bowie a un message anti-drogue pour vous les jeunes : la cocaïne bousille votre aura. En 1975, l’Institut de parapsychologie d’UCLA a donné au chanteur une machine photographique Kirlian, soi-disant capable de capturer les émanations énergétiques d’une personne. Depuis, les images générées par l’engin ont été expliquées par l'effet corona. Mais à l’époque, le chanteur était à fond dans les sciences occultes, comme un bon nombre de rockstars de sa génération.
Ni une ni deux, il décide de documenter les effets de la coke sur son psychisme en prenant un cliché de l’empreinte de son doigt avant et après s’en être mis plein le pif (ci-dessus). Notons que son intérêt pour le New Age a sûrement perduré avec le temps, puisque l’image a été reproduite sur la jaquette de son single Little Wonder, paru en 1997. À cette occasion, il s'est fendu d'une petite vidéo explicative à l'attention des profanes qui ne seraient pas encore initiés aux joies de l'ésotérisme, des séances d'aromathérapie et des légumes vapeurs :