turfu

Quoi que vous fassiez, quelle que soit votre obstination à cueillir le jour avec vos oeillères YOLO, vous ne pouvez pas le renier : le futur est à votre porte. On l’a ouverte pour vous, et voici les dernières nouvelles qu’on en a ramené.

Dans le futur, enfin, les écoles de marketing et de communication auront été éradiquées de la surface de la planète, car l'intelligence artificielle saura décoder et concevoir les pubs bien mieux que ne le font les humains finis à l'hybris qui sortent de HEC. Et ce futur-là n'est pas si loin qu'il y parait, puisque deux chercheurs de l'Université de Pittsburgh, Keren Ye et Adriana Kovashka, sont parvenus à entraîner un réseau neuronal capable de reconnaitre les messages véhiculés dans des images publicitaires. L'étude est lisible en ligne ici.ad

Dans le futur, enfin, l'humain sera en mesure de charcuter son prochain sans se salir les mains ni employer un autre intermédiaire humain ni même fournir le moins effort, grâce à la magie des drones autonomes à reconnaissance faciale, conçus pour aller faire péter le crâne à n'importe quelle personne de votre choix. Stuart Russell, professeur en informatique à l'Université de Californie et spécialiste de l'intelligence artificielle, livre un petit aperçu de cette réjouissante perspective dans une conférence en forme d'avertissement :

Dans le futur, les experts en art seront eux aussi devenus superflus et pourront se la couler douce et jouer au Tac-o-Tac comme tout chômeur qui se respecte, libérés de leurs responsabilités par l'intelligence artificielle, eh oui, encore elle. Des chercheurs de l'Université Rutgers ont développé, en partenariat avec l'Atelier for Restoration & Research of Paintings de La Hague, une intelligence artificielle qui reconnait le "trait" caractéristique de 300 artistes tels que Modigliani, Picasso ou encore Matisse. Reste à voir si cet outil sera tout aussi efficace dans l'identification des oeuvres générées par intelligence artificielle.

line

Dans le futur, plus besoin de vous peinturlurer le visage à grands coups d'anti-cernes, d'eyeliner ou de gloss pour donner l'illusion que vous êtes une candidate à la reproduction en pleine santé, puisque l'application MakeApp est d'ores et déjà capable de générer la version #nomakeup de n'importe quelle photo. On attend avec impatience l'app qui saura générer la version sans barbe de nos partenaires coït qui trop souvent usent de ce subterfuge pileux malhonnête pour dissimuler leur absence de menton ou de charisme.

Capture d’écran 2017-11-27 à 19.56.45

Dans le futur, les robots seront plus agiles que Nadia Comaneci et s'adonneront à de longues et brillantes carrières de gymnastes tout en vivant en bonne intelligence (artificielle mdr) avec le meilleur ami du robot à savoir le chien-robot, et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Amen.