vignetteritaliamAvez-vous déjà essayé de mélanger de l’huile et de l’eau ? Moi, oui, parce que j'ai pas mal de temps libre et que j’ai séché mes cours de physique-chimie en 5ème. Hé bien figurez-vous qu’il n’y a rien à faire, l’huile et l’eau ne se rejoignent jamais, et refusent carrément de se parler. Voilà ce que sont Rita Ora et Liam Payne : deux éléments non-miscibles. Invités sur le plateau de Jimmy Fallon pour interpréter leur duo la semaine dernière, les deux popstars ont démontré une absence totale d’alchimie. J’ignore lequel des deux est hydrophobe ou lipophile, mais à aucun moment la recette ne prend.


Un peu de contexte s’impose : après le carton l’an dernier du duo Taylor Swift/Zayn, c’est au tour Rita Ora/Liam Payne de sortir un titre pour la promo de l’ultime volet de Fifty Shades of Grey, film dans lequel Rita elle-même incarne un rôle (elle y fait du shopping). Enfin, quand je dis "ultime", c’est jusqu’à ce qu’Hollywood décide de rebooter la franchise d’ici trois ans et qu’un autre duo quelconque n’assure à son tour la promo du film.

De Taylor et Zayn, deux bastions de la scène pop actuelle, nous sommes ainsi passés à Rita Ora, superstar britannique mais sujet de perpétuelle moquerie aux États-Unis et Liam Payne, qui incarne la définition de déclassement, puisqu’il remplace ici un autre membre plus cool des One Direction. Fun fact : le choix des producteurs pour l’interprète masculin s’était d’abord porté sur Justin Bieber qui a refusé le duo, visiblement trop occupé à vivre une adolescence qui lui a échappé, boutons d’acné inclus. Encore moins qu’un second couteau, Liam n'est donc qu'un cutter.
RITALIAMChez Jimmy Fallon, donc, les deux chanteurs ont fait leur job, sans plus. Liam, papa d’un enfant qu’il a eu l'an dernier avec l'autre popstar anglaise Cheryl Cole, est hésitant lorsque vient le moment de simuler le désir entre lui et Rita. Peut-être le jeune père cherchait-il à éviter à sa collègue de passer un sale quart d’heure sur les réseaux sociaux. En décembre dernier, une photo postée par Rita Ora sur Twitter avec le boxeur Conor McGregor et accompagnée de la légende "rendez-vous galant" avait en effet fait enrager internet, qui jugeait que Rita, "elle a trop pas respecté la femme à Conor". Résultat, leur duo semble forcé, à l'inverse de Shaggy et Sting, qui ont récemment enregistré tout un album concept ensemble, même si l'idée prête à rire sur le papier (bon OK, en exécution aussi, mais au moins eux deux ont l'air de vraiment se connaître). Une impression confirmée par le clip dans lequel les deux passent la plupart du temps dans des plans séparés et se tournent le dos quand vient le moment de se rejoindre.


Tout n’est évidemment qu’une question de point de vue. NRJ.fr, par exemple, emploie les mots "live torride", "prestation explosive" et "ultra-hot" (sic) pour décrire ce spectacle. Cela dit, une rapide recherche Google nous indique qu’il s’agit de qualificatifs que les rédacteurs du site attribuent à tout et n’importe quoi, du selfie de Selena Gomez au décolleté d’Élodie Frégé. Il serait également plus honnête de rappeler que Taylor Swift et Zayn n'ont jamais eu l'occasion d'interpréter leur duo tous les deux en live, Zayn souffrant d'anxiété chronique. Un mal dont ne souffre pas Liam, qui préfère se la raconter sur Instagram parce qu'il vole en jet privé ; un post rapidement supprimé face aux réactions négatives qu'il a provoquées.

Sur son premier single solo, Liam Payne chantait "Je faisais partie des One D / Maintenant je suis libre" Libre, oui. Libre de sampler un vieux tube de Shaggy  (encore lui). Libre aussi de se fondre dans la masse. Dommage pour lui : alors que Justin Timberlake, ancien chouchou des critiques, voit actuellement les choses tourner en sa défaveur (une moyenne de 57 chez Metacritic), Liam aurait pu saisir l’opportunité de monter au créneau et reprendre le flambeau. Rita Ora, elle, va poursuivre son bonhomme de chemin, et d'ici quelques mois, le morceau tout comme le film qu'il est censé promouvoir rejoindront les autres oubliés de la pop culture.