postersghana2

Des années 80 aux années 90, les affiches de films étaient toutes fabriquées à la main au Ghana. Couleurs criardes, effusions d'hémoglobine, nudité : les artistes mettaient les bouchées doubles pour attirer le public dans les salles obscures délabrées du pays. N’ayant généralement pas vu les films, ces derniers n’avaient aucun scrupule à dessiner ce qui leur passait par la tête (mention spéciale au chat géant avec une langue fourchue sur l'affiche de Catwoman - ci-dessous). Avec l’arrivée des VHS dans les années 90, les vieux cinémas ont périclité et la culture des posters peints à la main a suivi. Aujourd’hui, ces relectures très libres de classiques hollywoodiens s’échangent à des prix astronomiques sur le marché de l’art (on parle de plusieurs milliers de dollars). Morceaux choisis.

postersghana16

postersghana3

postersghana18

postersghana11

postersghana12

postersghana9

postersghana15

postersghana17

postersghana6

postersghana14

(SourceSource, Source)