Que faire pour faire reculer le sexisme et les gestes déplacés au bureau ? 1) Ecouter les victimes et sanctionner les "malotrus" ou 2) Projeter une petite vidéo en espérant que chacun fasse son autocritique. Réponse : 2 bien sûr ! Depuis le mouvement #MeToo, le marché des vidéos anti-harcèlement au travail est en plein boum. Un moyen d'arguer que l'entreprise lutte contre le phénomène à moindre coût. Le problème, c'est que les boîtes n'ont pas toujours actualisé leurs stock et que la plupart du temps on dirait des épisodes ratés de Message à caractère informatif. 

Mel Magazine a interviewé une scénariste pour ce type de spots chez Kantola, Linda Conley. Elle explique qu'elle a dû écrire ces sketchs gentillets sur fond de muzak parce que les scénar' tirés de la vraie vie étaient jugés "trop irréels" et choquants. D'où le côté sitcom bien polissée.

Pour rappel, une étude de 1997 menée par des psychologues montre que ces formations ne servent absolument à rien. Voilà, c'était vraiment très intéressant.