gothfortrump

Si vous avez déjà traîné vos creepers dans la cave d’un bar gothique, l’idée que le mouvement s’associe à la droite dure peut vous paraître étrange. Traditionnellement, cette sous-culture est plutôt associée à la frange progressiste de la politique. Un sondage réalisé en 2017 par le blogueur britannique Tim Sinister aka The Blogging Goth montre notamment que la majorité de ses lecteurs votent pour le Labour Party. Mais dans les tréfonds des Internets, certains mariages contre-nature sont en train de voir le jour. Depuis 2017, des hashtags comme #gothright, #gothnationalism, #gothsfortrump ou #goths4Trump ont fait leur apparition sur Twitter. Comme tous les membres de la fachosphère, les gothiques pour Trump postent des messages typiques de trolls, des memes racistes et des critiques des médias mainstream… mais aussi de ravissants montages du président américain avec des yeux charbonneux et des T-shirts à l’effigie de The Cure.

Au premier abord, l’émergence de Goth4Trump semble confirmer les préjugés de ceux qui pensent que les gothiques sont des adorateurs du Malin. Mais en réalité, le mouvement reste extrêmement marginal. Comme l'explique une enquête de The Outline, Trump attire seulement une toute petite minorité de goths déviants proches de l'idéologie skin, qui considèrent l'ancien businessman à la chevelure jaune pisse comme un modèle de subversion trash. Certains corbeaux de droite ont encore avancé un autre argument pour le moins étrange afin d'expliquer leur engouement pour Trump : ce dernier a proclamé qu'il voulait sauver les emplois en usine, ce qui permettrait aux Américains de bosser dans des temples industriels sombres (soit le “rêve érotique de n’importe quel goth”, pour un supporter de #gothright). Ah on comprend en fait, c’est pour mieux préserver votre capital soleil que vous faites ça les gars…