FEEBLES 6_1

Trente ans avant Carnage chez les Puppets, sorti mercredi dernier dans les sallesun quasi-débutant appelé Peter Jackson tournait le film de marionnettes le plus trash de l'Histoire, Meet The Feebles. Un film comme on n'oserait plus en faire aujourd'hui.

 Après être entré par la grande porte dans le monde du cinéma en réalisant Bad Taste, une histoire d'extra-terrestres aussi gore que trash en 1987, le Néo-zélandais Peter Jackson veut embrayer avec Braindead, un nouveau délire crado, cette fois à base de morts-vivants et de romance. Hélas, il n'arrive pas à boucler le financement du film. Qu'à cela ne tienne, Jackson fourmille de projets. Il décide de mettre en chantier un film encore plus dément : une version trash et extrême des Muppets : Meet The Feebles. Comme pour Bad Taste, le budget des Feebles («les faiblards» en French) est microscopique, 750.000 dollars US, une misère pour un film qui doit mettre en scène des dizaines de marionnettes. Décidément kamikaze, Jackson conçoit en plus son film comme une comédie musicale. Il décide d'aller encore plus loin que dans Bad Taste : Meet The Feebles sera un film comme on n'en a jamais vu, un festival de  mauvais goût qui accumule les scènes dégueus (émission de gerbe et de tous fluides corporels imaginables), drogue, violence, grossièreté, fascination pour le scato. Comme le dit la promo du film, il y aura toujours quelque chose dans Les Feebles pour vous choquer. Pour une fois, la promo dit vrai.

La bande-annonce du film qui choquera tout le monde (sic)

Pourtant, ce qui n'aurait pu être qu'une succession ennuyeuse de scènes crades devient un sacré moment de cinéma grâce au talent inouï du cinéaste. Le film comporte plusieurs scènes enthousiasmantes voire carrément bluffantes, comme le flashback où un perso se souvient de la guerre du Viêt Nam (séquence qui comporte un hommage dément à Voyage Au Bout De L'Enfer).  

Capture d’écran 2018-09-24 à 08.29.47L'enfer du Vietnam vu par Peter Jackson

Les Feebles raconte la vie d'une troupe de music-hall dirigée par Bletch, un morse qui deale de l'héro à grande échelle à ses moments perdus. Bletch couche avec Heidi, la chanteuse hippopotame, star déclinante de la troupe. Tout part en vrille quand Heidi découvre que Bletch la trompe avec Samantha, gironde minette qui se fait une joie de se moquer de la boulimique Heidi. Pendant ce temps, Trevor, le rat immonde qui sert de bras droit à Bletch, tourne un porno SM avec la vache Madame Bovine.

FEEBLES 4_2

Madame Bovine, actrice de films X

Bletch et lui décident qu'il est temps d'amener un peu de sang neuf dans leurs boulards. Trevor jette alors son dévolu sur la virginale caniche Lucille. Le reste de la troupe est au diapason : Wynard, la grenouille vétéran du Viêt Nam qui travaille comme lanceur de couteaux, se révèle être un junkie absolu ; Sebastian, le metteur en scène du spectacle, est prêt à tout pour placer sa chanson, une ode à la sodomie, alors que Harry le lapin-baiseur se chope ce qui semble être la pire des MST.

Sodomie, l'une des chansons des Feebles

Un drame qui n'échappe pas à la mouche-à-merde qui vit dans les chiottes du cirque et travaille comme paparazzi... Tout ce petit monde arrive néanmoins à avancer vers le jour J, celui de la représentation, laquelle a une importance particulière puisqu'une chaîne de télévision envisage de signer un deal avec les Feebles. Hélas pour nos amies marionnettes, Heidi va découvrir les joies de la mitrailleuse M60...

FEEBLES 3_3

Le lapinou victime de MST 

Au-delà de son humour féroce et iconoclaste, Les Feebles dépeint de manière impitoyable le monde du show-biz. Peter Jackson ne fait pas de quartier et le personnage de Bletch, le producteur manipulateur et queutard, ne pourra désormais pas ne pas évoquer l'odieux Harvey Weinstein.

FEEBLES 5_4Une vraie mouche à merde

Mais le film est surtout une ride hystérique au pays des puppets, un film fascinant et jouissif qu'il serait difficile voire impossible de monter à notre époque où sévit le politiquement correct. Ensuite, que s'est-il passé ? Peter Jackson a réussi à monter son Braindead, chef d'œuvre du gore trainfantômesque. Il a après embrayé avec Créatures Célestes, un beau, délicat et sensible (comme quoi) film sur l'amitié de deux adolescentes. Après, Peter Jackson est passé dans un autre monde, celui des gigaproductions avec la trilogie du Seigneur des Anneaux. Un parcours qui rappelle celui de son aîné, Sam Raimi, l'homme d'Evil Dead et de Spider-Man. Bravo.  

FEEBLES 2_5

++ En DVD ou Blu-Ray : import Metaluna Store, 7 rue Dante, 75005 Paris.
++ Carnage chez les Puppets est toujours dans les salles.