twinder

Si comme nous vos deux passions sont la pop culture et Faites entrer l'accusé, ouvrez bien vos mirettes, vous allez en rester cois : c'est un véritable meurtre qui a inspiré la série de David Lynch et Mark Frost. En juillet 1908, une certaine Hazel Drew gambade, prolongeant tardivement son escapade dans les bois buccoliques de Sand Lake. Dans cette ville à l'apparence paisible de l'Etat de New York, les trois mamelles de l'existence sont le golf, la chasse et la pêche. Il est 19h30 environ lorsqu'elle arrive au bassin de Tea's Pond, lieu bien connu des campeurs et des chasseurs d'écureuils (true story). Elle y croise un jeune ouvrier agricole et un livreur de charbon, sans manquer de soulever son chapeau à plumes pour les saluer. C'est la dernière fois qu'Hazel Drew sera vue en vie. Quatres jours plus tard, son corps flottant est retrouvé non loin de là. Cause du décès : un coup terrible porté à la tête. Aucune arme du crime n'est retrouvée. Les suspects, eux, sont légion : les deux messieurs qui l'ont vue ce soir-là, un conducteur de train supposément son amant ainsi qu'un millionnaire, Henry Kramroth, que la rumeur désigne comme un fieffé partouzard organisant des orgies d'anthologie. D'ailleurs, d'après le voisinage, des cris se sont échappés de sa résidence la nuit fatidique. Malgré tous ces coupables potentiels, l'affaire ne sera jamais résolue. 

Capture d’écran 2018-11-26 à 15.09.01

C'est grâce à Mark Frost qu'Hazel Drew ressucitera sous les traits de Laura Palmer. Sa grand-mère, habitante de la région, l'a biberonné à la légende locale. Lorsqu'il en parle à David Lynch, ce dernier est captivé. Le danger qui rôde autour des femmes, l'Amérique rurale, le vernis de la normalité qui se craquelle indéfiniment : autant de thématiques qui hantaient déjà son subconscient. Mais le nom d'Hazel Drew n'a pas disparu pour de bon, chassé par l'oeuvre surréaliste du réalisateur arty. Déjà, l'année dernière, le livre Blonde, Beautiful and Dead de David Bushman et Mark Givens sortait, faisant revivre le mythe. Et ce n'est pas terminé puisqu'un documentaire est en préparation, où Mark Frost devrait faire une apparition. On attend de pied ferme. Pour patienter, on streame du Morandini pour avoir notre dose d'assassinat hebdomadaire, tout en nous fouettant le dos avec un martinet pour expier notre honte...