Les salles de sport, c'est un peu comme les boîtes : il y a d'un côté ceux qui y vont pour se défouler et de l'autre ceux qui viennent pour mater et, si la chance leur sourit, nouer du contact humain, non sans arrières pensées. Pour ces derniers et dernières, c'est tout un art que de voir en étant vu : ils poussent, tirent, s'étirent et vérifient bien dans l'angle mort si leur potentiel de séduction a bien éclaboussé tous les sportifs du dimanche. Et pour les coachs, c'est l'inverse, il faut regarder ailleurs pour rester pro. Cette vidéo de la télévision suisse datant de 1986 nous montre ces petits jeux dignes de la cour de Louis XIV à l'ère du brushing et de la mise en pli. Ce qui en ressort ? "L'énorme potentiel de sensualité chez les gens" comme le dit si bien l'adonis blond interviewé au micro. C'est beau et ça va peut-être vous redonner foi en l'activité physique.