Capture d’écran 2018-12-19 à 10.54.45

"Pique-nique à la maison avec mes adorables filles pendant les vacances", "Jolie maman et sa fille nettoient la maison le week-end", "Morning routine : une mère célibataire nettoie la salle de bain avec sa fille" : autant de titres de vidéos qui n'inspirent guère le stupre. Et pourtant, derrière ces allures innocentes, des chaînes monétisent du contenu fétichiste avec des enfants. C'est David Farrier, le journaliste néo-zélandais auteur des docus Dark Tourism et Tickled, qui a récemment tiré la sonnette d'alarme.

Que trouve-ton dans ces images ? Des mères qui ont l'air de s'occuper tranquillement de leurs marmots sauf que... elles ne manquent aucune occasion de se cambrer ou d'écarter les cuisses pour donner à voir leurs culottes et leurs formes. Sans compter, les nombreuses vidéos qui se focalisent sur l'allaitement. Les commentaires ne laissent pas de doute sur ce que les abonnés viennent chercher...  Ces chaînes cumulent souvent des millions de vues (presque 3 millions pour la vidéo en bannière de l'article), ce qui veut donc dire qu'elles génèrent de l'argent. Si Youtube est en train d'essayer de nettoyer tout ce bordel,  cela réactive le débat sur la sécurité des enfants sur la plateforme. Alors, à côté de ces dames, elle n'est pas si nulle votre maman finalement, hein ?! Alors, gâtez la pour la Noël.Capture d’écran 2018-12-19 à 11.01.35