Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ॐ🍭𝙀𝙥𝙝𝙮 𝙋𝙞𝙣𝙠𝙢𝙖𝙣™💎ॐ (@ephypinkman) le

L'imitation est un art en péril. Entre les vannes réac' et bâclées de Canteloup et les prestations techniquement parfaites mais insipides du fils caché d'Elie Semoun, Michaël Gregorio, le genre a bien dû mal à se renouveler et risque de ne survivre que grâce aux largesses des comités d'entreprise. Mais du côté de Berlin, un jeune espoir a peut-être trouvé le futur créneau porteur : singer les gestuelles des disc jockeys les plus fameux du biz. Ephy Pinkman, danseur et designer, sait reproduire à la perfection les move de Nina Kraviz, Amelie Lens, Solomun, Carl Cox ou Paul Kalkbrenner derrière les platines. On vous laisse admirer l'artiste, avec une mention spéciale pour le périlleux 360° sans les mains de Madame Kraviz.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ॐ🍭𝙀𝙥𝙝𝙮 𝙋𝙞𝙣𝙠𝙢𝙖𝙣™💎ॐ (@ephypinkman) le

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ॐ🍭𝙀𝙥𝙝𝙮 𝙋𝙞𝙣𝙠𝙢𝙖𝙣™💎ॐ (@ephypinkman) le