Joie : on sait enfin comment sont faits les effets sonores de Motus, l'émission préférée des nonagénaires, des mecs bloqués sous LSD et des chômeurs. Qui aurait cru qu'une petite madame devait tout actionner à la main et guetter les boules noires, l'index fébrile au-dessus de son synthé ? Encore un scoop signé Brain Magazine. Allez, filez-nous le Pulitzer bordel.