geeksrétros2

Il était une fois dans une époque lointaine, très lointaine, une petite tribu dissidente qui a fini par prendre le contrôle de l’Univers. Cette tribu c’est les geeks, et l'époque lointaine les années 60. Le mot "geek" désigne à l'origine les ingénieurs super intelligents de la NASA, reconnaissables entre tous avec leurs pantalons trop courts, leurs grosses lunettes et leurs stylos qui dépassent de la poche de la chemise. Par extension, le terme regroupe aussi les jeunes aspirants scientifiques. C’est à cette époque qu’émerge la vision clichée du geek fort en maths mais mal sapé, bolossé par les sportifs du lycée (qu’on appelait alors les “jocks”). Mais c’est aussi à ce moment-là qu’une véritable contre-culture “geek” commence à émerger, avec ses totems (les comics, les pin's), ses héros (Peter Parker de Spider-Man, gros nerd le jour et super-héros la nuit) et ses lieux de culte (les salles d’arcade, les ludothèques). Dans les années 70, cette culture alternative explosera avec l’arrivée du jeu Donjons et Dragons et la sortie en salles de Star Wars. N’ayant rien à envier aux plus grands archéologues, un internaute a déterré des photos des premiers geeks de l’humanité et les a exposées au grand jour par ici. C'est, bien évidemment, un festival de collants en lycra et de slips trop serrés.geeksrétros

geeksrétros3

geeksrétros5

geeksrétros6

geeksrétros7

geeksrétros8

geeksrétros9

geeksrétros10(Source + Plus d'infos sur l'histoire du mouvement geek dans ce docu édifiant)