Avec les chaînes en or et les grillz, il semble que les sodas sont en train de devenir le nouvel accessoire bling bling des MC américains. L’entreprise américaine Exotic Pop et la compagnie canadienne Rare Drank se font des couilles en or en exportant aux US des boissons gazeuses qui ne sont pas commercialisées dans le pays (Sprite à la pêche, Kiri Cola, Crush…) afin de les vendre au prix lourd à des rappeurs. Des artistes célèbres comme Lil Pimp dépensent 50$ pour une bouteille de soda “exotique” - et 200 pour une caisse. On sait bien que le bonhomme n’a pas de problème de thunes, mais quand même, mettre autant d’argent dans un Sprite à la pêche ça pique un peu… En fait, cette soudaine passion pour des breuvages infâmes s’explique par la mode de la lean, ce mélange de soda et de codéine liquide que les musiciens trap boivent dès le petit dej’. Dans Vice Québec, le boss de Rare Drank détaille les goûts de sa clientèle : “Les breuvages sans colorant s’envolent beaucoup plus rapidement puisque les amateurs de lean peuvent voir leur sirop tomber dans le fond de la bouteille et mettre l’image sur les réseaux sociaux. C’est vraiment plus une histoire d’image que de goût.” Tu m’étonnes… 

 
Voir cette publication sur Instagram

4oz🤧🤧😴#exoticpop#clearsoda

Une publication partagée par CanadaExotics (@juicemancanada) le