Capture d’écran 2019-03-04 à 15.43.16

Dans un passionnant article sur Ulyces, Thomas Hargrove, ancien journaliste d'investigation, raconte comment, avec son équipe de geeks assoiffés de data, il a mis au point un algorithme qui peut localiser un tueur en série en analysant les meurtres non résolus. Remarquant que le frein n°1 pour relier des crimes est la communication entre services et entre états, Hargrove a décidé de collecter une immense base de données, classant des milliers d'homicides selon le type de victimes, la zone géographique ou le modus operandi. C'est ainsi qu'en 2010, il contacte la police, persuadé qu'un psychopathe avait sévit dans les années 90 dans l'Indiana, tuant une quinzaine de femmes afro-américaines, et qu'il pourrait être encore en activité.  Les flics de la ville de Gary ne donnent pas suite. Pourtant, en 2014, ils chopent un certain Darren Vann pour avoir trucidé une jeune fille dans un motel. Celui-ci avoue être le fameux prédateur qui officie dans la région. Suite à cette affaire, Hargrove, dépité, monte le Murder Accountability Project et travaille main dans la main avec des profilers. D'ailleurs, d'après lui, des meurtriers rôdent vers Cleveland et Chicago. On préfère vous prévenir, au cas où vous vouliez partir en vacances par là.