cagesàbébé

Dans la grande Histoire des inventions ratées, la cage à bébés occupe certainement une bonne place. A partir de la fin du XIXème siècle, les médecins recommandent aux parents vivant en appartement d'exposer régulièrement leurs enfants à l'air frais et à la lumière pour renforcer leur système immunitaire (la tuberculose était alors un vrai fléau). Plusieurs écoles donnent alors des cours avec les fenêtres ouvertes même en plein coeur de l’hiver. Dans les années 20, certaines personnes commencent à suspendre leurs gosses aux fenêtres dans des sortes de cages à oiseaux pour qu’ils puissent respirer à pleins poumons. Ces petites prisons pour mômes deviennent très populaires dans les années 30 auprès des parents qui n’ont ni jardin ni angoisse quant à l’idée d’accrocher leur progéniture au-dessus du vide. Elles perdent en popularité dans les années 40 avec l'amélioration de la ventilation dans les foyers et l'invention de certains vaccins et traitements. Tout sur la grandeur et la décadence de cet objet qui donnerait des sueurs froides à Dolto dans la petite pastille ci-dessous.