Sitôt arrivée, je suis accueillie dans les locaux de Radio Meuh par Phil et Karène, deux piliers de la station et du festival. Je leur demande comment leur petite radio associative perchée sur la montagne a finit par atteindre des pics d'audience : “On a attiré des gens qui avaient peut-être être lassés par des radios traditionnelles sur lesquelles il y a beaucoup de pubs. On a aussi bénéficié du fait d’être situés à un endroit touristique. Les gens qui venaient ici pendant les vacances ont disséminé la bonne parole chez eux à leur retour. Peut-être aussi que l'esprit autour de la radio qui plaît. On revendique le fait d'être basés à La Clusaz - notre slogan c'est 'Music From Reblochonland'. Il y a un côté un peu romantique : on est très proches d’où on vient, de notre coin, de nos racines. C'est cet esprit qu'on a voulu infuser dans le festival : un truc confortable, convivial, intimiste, axé sur la découverte. Les gros line-ups et le son qui tabasse, ce n’est pas notre truc.”

radiomeuh

Nickodemus & Nappy G  dans les locaux de Radio Meuh

Dérèglement climatique
Le programme est alléchant, mais je décide d'aller voir de moi-même de quel bois se chauffent nos chalets d'altitude. Dans l’après-midi, je passe faire un tour au chapiteau des concerts où on lieu les balances des groupes dans l’espoir de choper une interview. Les premières chaleurs printanières commencent à faire fondre la neige et je suis en pleine sudation sous ma doudoune kakie. Mon idée de fil conducteur pour cet article - soumettre les groupes que je croise à un questionnaire sur le thème “Grand Froid” - me semble tout de suite moins pertinente. Mais comme je n’ai pas de plan de repli, je me jette sur les premières victimes que je croise - le duo soul DjeuhDjoah et Lieutenant Nicholson - pour leur poser mes questions.

C’est quoi votre technique pour vous réchauffer quand il fait -30 degrés ? 
La graisse de phoque.
Un artiste que vous aimeriez cryogéniser dans le liquide plasma d’un labo arctique pour qu’il vive pour toujours ?
J Dilla.
Une chanson plus hot qu'un cache-nez en laine ?
Marvin Gay - I Want You
Un morceau triste que vous écoutez quand dans votre vie il fait froid ?
Björk - Immature
3 objets que vous emporteriez avec vous dans un igloo ?
Des chaussettes très chaudes, des gants et une bouilloire électrique indépendante.
Un rêve à accomplir avant d’être ensevelis sous une avalanche ?
Trouver le moyen de ne jamais être ensevelis sous une avalanche. 

djeuhdjoahetlieutenantnicholson

DjeuhDjoah et Lieutenant Nicholson sur la scène du chapiteau

Un reboot hollandais de Rasta Rocket
Après avoir englouti un hot-Diot (un hot-dog avec une saucisse Diot, pour ceux qui n’ont pas fait savoyard première langue), il est temps d'entrer dans le vif du sujet. J’arrive dans le chapiteaux juste à temps pour apercevoir DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson esquisser quelques derniers pas de danse chaloupés sur la grande scène. Qu’à cela ne tienne, je dérive vers des tipis où mixent les résidents de Radio Meuh AKA le centre névralgique de la teuf. L’ambiance y est bon enfant et tout sauf guindé : on y croise autant des locaux que des vacanciers, des punks à chien que des festivaliers en uniforme de festivaliers (perruques bariolées, costumes de vaches intégraux, ce genre de choses) en train de checker leur séant en rythme sur des sets house, disco et tropicale de très bonne facture. Après avoir sué ma Diot, je retourne devant la scène principale où les envolées de cuivres et de synthés rétro de Jungle by Night finissent de m’enjailler.

Je commence à fatiguer lors du live plus calme du beatmaker funk GUTS, quand Karène me propose d'aller interviewer les Jungle by Night dans leur loge. Comme je n’ai strictement aucune idée de ce que je vais leur demander, je décide de réitérer avec mon questionnaire Grand Froid. J'arrive à en isoler un pour qu'il me réponde ; manque de bol, il est bourré comme un coing et ne parle pas un mot d'anglais (ou presque).

C’est quoi votre technique pour vous réchauffer quand il fait -30 degrés ? 
What?... uh yes!
Un artiste que vous aimeriez cryogéniser dans le liquide plasma d’un labo arctique pour qu’il vive pour toujours ? 
YES!
Une chanson plus hot qu'un cache-nez en laine ?
YES!!!
Un morceau triste que vous écoutez quand dans votre vie il fait froid ?
Tatatata tatatata tatatata tatatata...
3 objets que vous emporteriez avec vous dans un igloo ?
Du chocolat, des cookies au poisson, une machine à fumée, un détecteur de fumée... Merde ça fait trop ?

Un rêve à accomplir avant d’être ensevelis sous une avalanche ?
Devenir le nouveau James Bond.

junglebynight

Des cors et des hommes : Jungle by Night au Radio Meuh Circus Festival

A la suite de cet entretien hautement instructif, les garçons hollandais partagent avec nous leur joie d'être à la montagne - ça les change de leur plat pays. Ils souhaitent mettre à profit leur passage en Haute-Savoie en allant descendre quelques pistes. Problème : la moitié d'entre eux n'a jamais mis les pieds sur des skis. Je crains le pire. Je rentre à l'hôtel où je m'endors en imaginant une sorte de reboot hollandais de Rasta Rocket, avec des images de grands gaillards blonds dévalant des pentes sur le cul qui dansent devant mes yeux.

Produits AOP et MOF du hip-hop
Que serait la montagne sans ses bons produits du terroir et ses indigestions de lactose ? Le lendemain, on skie quelques heures avec ma guide avant de glisser doucement jusqu’à un restaurant d'altitude, dans lequel nous attend une table gargantuesque garnie d’une reblochonnade et de divers produits AOP. Fort à propos, ma comparse m’éclaire sur l'étymologie du mot “reblochon”. Je vous transmets son explication, que vous pouvez lire ci-contre ou sauter si vous êtes allergiques au lactose : “En fait, blocher signifie traire, et reblocher signifie traire une seconde fois. Le reblochon tire son nom d'une fraude pour échapper à l'impôt : au 13e siècle, les paysans devaient payer aux propriétaires des terres un impôt calculé sur le lait produit sur une journée par leurs vaches. Pour payer le moins possible, ils faisaient une première traite puis une fois le contrôleur parti, une seconde appelée la rebloche, à partir de laquelle il fabriquait des fromages.” 

Pour faire glisser tous ces produits laitiers, je décide de terminer sur une note sucrée. Je pars donc à la rencontre des beatmakers parisiens de La Fine Equipe, connus pour leur série d'albums La Boulangerie. Je leur propose un quizz gastronomique afin de savoir s'ils méritent le titre de MOF du hip-hop. J'ai recopié les questions ci-dessous, pour ceux qui souhaiteraient tester leurs connaissances en pâtisserie street (réponses en bas d'article).

Laquelle de ces recettes trouve-t-on dans le livre de cuisine de Snoop Dog (From Crook to Cook) ?
a) Un cocktail avec du gin et du jus, en référence à sa chanson Gin and Juice
b) Des pêches à la crème, en référence à sa chanson Peaches N Cream avec Charlie Wilson
c) Le Snoop Doggy Hot Dog, en référence à sa carrière entière

Je vais vous donner trois classiques du hip-hop où l’on trouve le mot “sucette” (“lollipop” en anglais). Laquelle ne parle pas d’une fellation ?
a) Lollipop de Lil Wayne ft. Static
b) Lolli Lolli (Pop That Body) de Three 6 Mafia
c) Candy Shop de 50 Cents

Quel célèbre chef cuisinier a démarré dans la danse hip-hop ?
a) MC Gordon Ramsay
b) MC Philippe Etchebest
c) MC Jamie Oliver

Le chef pâtissier Guillaume Carbonno réalise des créations pâtissières en hommage à des rappeurs français. Laquelle n’existe pas ?
a) L’éclair “pilule bleue” à la myrtille en hommage à Disiz
b) Le gâteau au whisky D.U.C. pour Booba
c) Le gâteau au chocolat “nwaar” pour Damso

Lequel de ces rappeurs n’a jamais placé une punchline sur un croissant ?
a) Kanye West
b) 2 Chainz
c) MC Solaar

Comment concilier sports de glisse et taux de cholestérol stratosphérique ? L'équation me paraît insoluble, alors je m'échoue sur un transat au soleil face aux pistes. Bercée par les beats d'un DJ du festival, je m'assoupis à moitié en regardant le ballet des skieurs en combi fleurie qui passent devant mes yeux. Le confort, la convivialité, les joies du reblochon : Phil et Karène ne m'avaient pas menti.

Crédit photos : Nicolas Scordia

RéponsesUn cocktail avec du gin et du jus ; C'est un piège, elles parlent toutes d'une fellation ; Le gâteau au whisky D.U.C. pour Booba ; C'est encore un piège, ils ont tous déjà rappé sur un croissant, on vous laisse chercher leurs punchlines sur les Internets.