Ce qui nous rend loud and proud, c'est quand la puissance de la musique nous permet de faire corps ensemble, de voir venir, de reprendre des forces collectivement. Voir la joie des gens quand Planningtorock les invite à monter sur scène danser comme des fous sur "Let's talk about gender baby",  sentir la joie pure envahir la foule quand quelqu'un met Last Dance de Donna Summer et chanter ensemble “I need you, by me, beside me, to guide me...”. Tous ces morceaux emblématiques de notre culture, portés par des role models qui nous aident à nous construire et nous réunir.  
 

La réaction de Julia, la femme trans agressée à République, est aussi une source de fierté.  Elle a eu la force de s’exposer médiatiquement pour mettre en lumière les violences faites aux personnes trans, mais aussi refuser tout amalgame et dénoncer les commentaires racistes qui se sont déversés sur les réseaux sociaux après son agression. La transphobie, comme l’homophobie, sont un problème de sexisme et d’éducation et n’ont rien à voir avec la religion ou l’origine des personnes. De par notre potentielle image progressiste, nos communautés sont souvent instrumentalisées, notre capacité à déconstruire ces manipulations et surtout à porter un regard juste et inclusif sur la société nous rend loud and proud

marshaCe qui nous rend loud and proud aussi, c’est les luttes de celles et ceux qui se sont battues avant nous, et grâce à qui on peut être là aujourd’hui. Merci les vénères, on vous aime. Mais c’est aussi de voir que les plus jeunes se politisent beaucoup et reprennent le flambeau. On n’aura pas bossé pour rien et on vous attend place de la Rép' avec des bières.

maupins_preview_011514 (1)

S'il y a bien un truc qui peut te rendre fort(e) et fièr(e) de toi quand t’es jeune et que tu cherches ce que tu vas devenir, ce sont les Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. Si tu tu te sens seul(e), si tu n'es pas out, fais-toi offrir le premier tome à ton Noël par ta tatie. Tu y trouveras des personnages qui vivent leur sexualité, font leur coming-out, baisent, fument des joints et surtout construisent une famille logique. Le bouquin a plus de 40 ans et le personnage central était déjà une femme trans ; tu y trouveras même une lettre de coming-out à copier-coller si tu galères. Ce livre ouvre une porte sur un monde qui t’attend. Qui peut t’empêcher d’être la plus fière des licornes, une fois que tu as lu quelque part que c’était possible ? Niveau d’empowerment : 98%.pridesen8Marcher, la première fois, à la Pride. T’en auras parcouru des kilomètres en TGV ou train Corail pour aller défiler avec tes frères et soeurs sur les traces de Stonewall. Mais c’est ces derniers kilomètres que tu fais à pied avec des milliers de gens autour de toi, tous dans le même sens, qui te rendront fièr(e). Manque de bol, ça a donné des idées à la Manif Pour Tous. Mais quand même, faire masse, marcher tous ensemble pour les droits des LGBTQI+, ça fait avancer tout le monde, ça rend fort(e)s.

++ Le festival Loud and Proud se tiendra à la Gaîté Lyrique du 4 au 7 juillet, et on vous suggère de ne pas trop tarder à prendre vos places si vous ne voulez pas vous retrouver le bec dans l'eau salée de vos larmes. 

Crédits photo de couverture : Gaëlle Matata.

Par la team Loud and Proud.