Il était une fois une époque bénie, où les capitalistes voulaient faire de l'argent avec le rock mais n'y comprenaient que dalle. Les messieurs ventripotents avec des cigares financaient donc des artistes qui expérimentaient, osaient, déraillaient. Et puis un jour, ils décidèrent d'embaucher des hippies dans le coup, et ce fut la fin de la liberté. Les godelureaux voulurent décider des goûts de l'Univers tout entier... Ce conte signé Frank Zappa résume 50 ans en moins de deux minutes, et c'est brillant.