Capture d’écran 2019-05-29 à 16.00.21Ah les gonzesses, toujours à jacter devant Les Reines du Shopping plutôt que de se sortir les doigts du camel toe et de faire du crossfit... C'est du moins ce que laissent entendre les médias qui reprennent aujourd'hui une étude sur l'activité physique menée par Attitude Prévention selon laquelle une française sur trois ne marche pas assez. On vous explique pourquoi c'est une tartine de caca.  

Capture d’écran 2019-05-29 à 16.16.28La titraille de nos collègues met l'accent sur la responsabilité individuelle, occultant de ce fait les facteurs sociaux qui entrent en compte. L'injonction au corps parfait et la peur du regard des garçons sont des freins à la pratique d'un sport à l'adolescence, mais aussi à l'âge adulte. Le baromètre FDJ 2018 montre que 51% des femmes qui ont une activité physique n'aiment pas leur apparence pendant l'effort tandis que 48 % ne se sentent pas à la hauteur. Sans oublier les budgets pour les équipements sportifs, qui sont majoritairement dédiés à des sports où les hommes sont plus représentés (foot, basket, skate) et que, donc, les femmes vont se sentir moins légitimes à pratiquer. Et pour finir, évidemment, la répartition des tâches domestiques et le temps dédié aux enfants jouent un rôle déterminant entre les genres. Mais bon, tout ça n'est qu'un tas d'excuses :  courrez maquillées en talons aiguilles votre enfant à la main, les filles !